Actualités Pour vous +servir Covid-19 : Point de situation
Covid-19 : Point de situation

Covid-19 : Point de situation

Déchiffrer des lettres : SAAD

Publié : Il y a 16 jours
©Archives Dpt 76

Les solidarités humaines constituent une priorité pour le Département. En matière d’autonomie des personnes âgées et handicapées, les services d’aide et d’accompagnement à domicile sont soutenus à tous les niveaux par la collectivité.

SAAD :  Derrière ces quatre lettres désignant les services d’aide et d’accompagnement à domicile se trouve une multitude d’actions en faveur de personnes à l’autonomie diminuée. De nombreux facteurs différents (âge, handicap, ressources, besoins) définissent le type d’aide apportée aux tâches du quotidien. Les principaux exemples sont l’entretien du logement et du linge, l’aide à la toilette, aux courses, aux prises de repas, ainsi qu’au lever et au coucher.

Ainsi, que ce soit à domicile ou en établissement spécialisé, le Conseil départemental accompagne un grand nombre de personnes confrontées à une perte d’autonomie. En ce qui concerne notre sujet , il accorde l’agrément et assure le suivi de 96 services d’aide et d’accompagnement à domicile, ce qui représente plus de 6 700 professionnels. On trouve plusieurs structures et organismes liés aux SAAD, notamment les centres communaux d'action sociale (CCAS), comme celui de Mont-Saint-Aignan où Bertrand Bellanger, président du Département, s’est rendu le 15 janvier dernier pour l’approvisionner en masques et gants. En ce début d’année 2021 encore marqué par la crise sanitaire, le Conseil départemental a commandé 1,4 million de masques et 2,7 millions de gants. Cet investissement de 600 000 euros a permis de distribuer des équipements de protection individuelle (EPI) aux auxiliaires de vie des 96 SAAD de la Seine-Maritime.

Pour bénéficier d’une aide-ménagère à domicile, il faut remplir quelques conditions au préalable : être âgé de 65 ans au moins ou ne pas déjà toucher l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) par exemple. Afin de connaître la liste complète et savoir à qui s’adresser pour obtenir une aide départementale prenant en charge le coût des prestations, il faut se rendre à cette page

Pour en savoir plus :

« Aider et être aidé », le dossier de Seine-Maritime Magazine de janvier-février 2021 consacré à la solidarité envers les personnes âgées et handicapées figure à cette adresse et en page 26. On y trouve des témoignages d’aidants et d’aidés, des chiffres et une question qui peut faire réfléchir : pourquoi ne pas devenir accueillant familial ?

Du 15 mars au 27 juin, la fibre solidaire du Département de la Seine-Maritime s’affiche sur les grilles extérieures du bâtiment principal de la collectivité à Rouen. Une exposition de photographies qui mettent en scène les compétences du Département en matière de petite enfance, de santé, d’emploi, d’insertion, de parentalité, d’éducation et d’autonomie. Le Seine-Maritime Magazine de mars-avril 2021 évoque cette exposition en page 26.