Actualités Pour vous +servir Plan hiver : faire face aux intempéries
Plan hiver : faire face aux intempéries

Plan hiver : faire face aux intempéries

La rédac' a testé… la maison géante

Publié : Il y a 1 mois
©Julien Paquin
Une action de prévention peu commune s’est déroulée mercredi 21 décembre à l’Hôtel du Département à Rouen. Les adultes sont retombés en enfance grâce à un décor surdimensionné les sensibilisant aux risques domestiques.
 
Parfois, on rêve d’être une souris pour passer inaperçu et percer un secret. Mais être de petite taille, c’est surtout se confronter à un grand problème : les objets et le mobilier de la vie courante paraissent soudain gigantesques. La situation peut paraître amusante mais elle est surtout source de nombreux dangers. Pour éviter les accidents domestiques, la vigilance reste le maître-mot et c’est pour en prendre pleinement conscience que le pôle prévention de la fédération ADMR 76 (Aide à Domicile en Milieu Rural) a proposé une animation pédagogique mettant en scène une maison géante. Cet événement gratuit a attiré tout au long de la journée de nombreuses familles… et une partie du service information du Département qui n’a pas hésité à découvrir le point de vue d’un enfant de deux ans.



La cuisine est l’une des pièces les plus dangereuses pour l’enfant. Le four est chaud, l’éponge dans l’évier peut facilement partir en petits morceaux et le manche de la casserole peut dépasser de la gazinière. En cas de brûlure avec un liquide bouillant, il est recommandé de doucher l’enfant tout habillé avec de l’eau tiède.



A table ! Pour grimper sur la chaise, c’est déjà un exploit, la seule solution est de se mettre à genoux. Une fois en haut, l’objet qui attire le regard en premier est le grand couteau. Qui a eu la mauvaise idée de le mettre là ? Le risque, c’est de le tourner vers soi. L’animateur nous rappelle que dans ce cas, « il ne faut pas crier », juste demander calmement de le lâcher. L’acuité visuelle d’un enfant est réduite, il voit devant lui, mais moins sur les côtés qu’un adulte.


 
Au sommet de la chaise haute, la vue est imprenable mais on ne se sent pas pour autant en sécurité depuis cette tour de contrôle. Il ne faut pas bouger dans tous les sens car la chute pourrait être douloureuse. Il est important d’attacher systématiquement l’enfant avec les sangles de sécurité pour éviter qu’il ne glisse. Le plateau – attention aux doigts en le manipulant ! – n’est pas suffisant pour garantir le maintien sur le siège.


 
« Dur dur d’être un bébé ? » Pas sur le pot en tout cas, car on y est bien ! La position est idéale. En revanche, une fois sur les WC pour adultes, on est comme aspiré vers le fond, les abdos et les bras sont contractés… Heureusement, il est possible d’y remédier avec un réducteur de toilettes ou une lunette avec trois abattants.


 
Le jardin semble être un terrain de jeu offrant une plus grande liberté. L’odeur du barbecue titille les narines. Impossible de satisfaire pleinement sa curiosité quand on ne visualise pas ce qui est posé sur la grille. Il faut donc s’en approcher, bravant la mise en garde parentale. Les ustensiles négligemment posés là invitent à s’en saisir pour imiter les grands ou s’imaginer être un preux chevalier. Laisser la bouteille de liquide inflammable à portée d’enfant est également bien imprudent.