Actualités Pour vous +servir Mon kit bioéthanol 76
Mon kit bioéthanol 76

Mon kit bioéthanol 76

Un agent départemental au Tour de France femmes

Publié : Il y a 2 mois
©Grégory Caille
Le temps d’un événement spécial, Joris Nénot est détaché de son poste d’agent d’exploitation au Département de la Seine-Maritime. Il sillonne actuellement les routes au nord-est du pays afin de sécuriser le parcours des 144 cyclistes du Tour de France femmes.
 
Depuis 7 ans, Joris Nénot est agent d’exploitation au centre d’Aumale. Il veille toute l’année à l’entretien de la voirie départementale et apprécie la polyvalence nécessitée dans l’exercice de ses missions. Des interventions urgentes en cas d’accident ou de tempête aux opérations de fauchage et débroussaillage, sans oublier le salage des routes et les astreintes imposées par le métier, il n’a pas le temps de s’ennuyer. Le travail peut parfois être physique mais cela n’effraie pas ce solide gaillard de 28 ans. Bien qu’il soit doté d’un physique de rugbyman, le ballon qu’il a choisi depuis bien des années n'est cependant pas ovale. Il pratique le football depuis l’âge de 5 ans et lui a toujours été fidèle, sans aucune interruption dans cette relation. Il pédale aussi occasionnellement, juste le temps d’une petite balade. C’est pourtant bel et bien sa participation à une compétition cycliste qui éveille notre curiosité.
 
La 109e édition du Tour de France s’est achevée dimanche dernier, mais le cyclisme continue d’être au cœur de l’actualité. Le Tour de France femmes nouvelle formule prenait son départ ce même jour depuis Paris. Les 144 coureuses devront rouler 1 033,6 km en 8 étapes entre la capitale et l'Alsace pour atteindre le grand final à la Super Planche des Belles Filles dimanche 31 juillet. Les difficultés iront crescendo au long de ces huit jours de course durant lesquels 11 départements seront traversés. Les participantes pourront compter sur Joris Nénot pour rouler en toute sécurité.
 
L’agent a intégré cette aventure sportive pour mettre à profit les compétences professionnelles qu’il déploie habituellement en Seine-Maritime. L'Assemblée des départements de France a étendu au Tour de France femmes son partenariat historique avec ASO, l'organisateur du Tour de France. Comme pour l'épreuve masculine, des agents départementaux sont mis à contribution pour sécuriser le parcours féminin. Joris a l’honneur d’en faire partie. La proposition lui a été soumise par sa hiérarchie, et après en avoir discuté avec sa compagne, il a rapidement donné son accord. Rencontré vendredi dernier avant son départ pour Paris, il expose son rôle dans cette vidéo.


 
Avec une pointe de stress et une bonne dose de curiosité, Joris Nénot s’est lancé et est donc en ce moment même l’un des maillons de la chaîne en charge de sécuriser le parcours. Le dispositif comprend trois unités techniques d’intervention : en amont, pendant et après la course. La patrouille avant course, sur route ouverte, assure la pose d’une signalétique sur certains points identifiés (rétrécissements, passages à niveau, etc.) et la matérialisation des points dangereux par une pose de matelas. La seconde patrouille assure avant tout la coordination en amont et procède, sur route fermée, à une dernière vérification à l’approche du passage des cyclistes. Enfin, la patrouille arrière course, sur route ouverte avec escorte de la gendarmerie, procède au ramassage des matelas.
 
« En 2018, le Tour de France passait à Gournay-en-Bray et j’étais posté à un carrefour pour distribuer des t-shirts et des casquettes. C’était très sympa ! Là, je serai dans mon rôle, au sein d’une organisation très cadrée. Je suis très content de pouvoir vivre ça. Je vais représenter la Seine-Maritime lors de cette belle expérience. Cela va permettre d’échanger avec d’autres collègues et de voir d’autres méthodes de travail, ce qui est toujours enrichissant. Et à titre perso, je vais découvrir tout un secteur de la France que je ne connais pas », confie Joris.