Vos services Institution, élus Vos sorties
AccueilActualités

Tempête du 13 mars : le Département finit les réparations de la digue d’Etretat

Retour
Son passage avait causé des dégâts sur plusieurs sites du littoral normand. Etretat n’avait pas été épargné, notamment au niveau de sa digue. Aujourd’hui, les travaux nécessaires de reconstruction sont finis. Juste à temps pour parer d’imminentes grandes marées.
Publié : Il y a 1 mois
C'est à la fin du dernier épisode de grandes marées du 9 au 13 mars que la tempête a frappé le plus âprement à Etretat. Principale victime des vagues déchaînées : la digue, un élément fondamental de protection des biens et des personnes contre les inondations marines. Les dégradations ayant occasionné d’importantes séquelles, notamment sur le perré ouest, la nécessité absolue d'une reconstruction durable est vite apparue. Avec deux écueils supplémentaires : l’urgence, en premier lieu, car attendues entre le 7 et le 11 avril, d’autres grandes marées approchaient dangereusement. L’autre problème, qui s’est imposé immédiatement, a été d’organiser et de finaliser toute l’opération dans le contexte actuel de l’épidémie du Covid-19.
 
Il a donc fallu agir au plus vite, et tous les partenaires concernés ont su se mettre d’accord dans les délais impartis. Principal acteur de l’opération, le Département a ainsi débloqué les fonds requis au financement des travaux et a pris la charge de maître d’ouvrage pour le compte du Syndical Mixte du Littoral via une convention de partenariat. Car si le Syndicat a une existence juridique depuis le 6 décembre dernier, il faudra encore quelques mois avant qu’il soit réellement opérationnel. Autre point important : le Département a avancé les dépenses mais, au bout du compte, la facture totale des travaux - d’un montant de 41 500 € HT (49 700 € TTC) - sera remboursée également, à hauteur de 50%, par la Communauté Urbaine Le Havre Seine Métropole.