smartphones infos informations
 

PRATIQUE

PLUS DE SITES

INFOS MOBILES

Seine-Maritime > Actualités > Territoire > Une enquête pour améliorer l'accès aux services publics

Une enquête pour améliorer l'accès aux services publics

Publié le 14/11/2017
Une enquête pour améliorer l'accès aux services publics
L'INSEE Normandie a présenté le 9 novembre une enquête sur l'accès aux services publics en Seine-Maritime. Un travail qui doit permettre la mise en place d'un programme d'actions dès le premier semestre 2018.

La Préfecture, la Région Normandie et le Département de la Seine-Maritime ont présenté début novembre une étude sur l’accessibilité aux services publics réalisée par l’INSEE. Opérée dans le cadre de l’amélioration d’accès à ses services aux habitants, ce diagnostic permettra de mettre en place dès le premier semestre 2018 un programme d’actions sur 6 ans répondant aux attentes des usagers pour l’accès aux différents services publics et privés du quotidien.

Ce diagnostic, enrichi par des éléments préalablement recueillis par le Département et l’État, permet de poser la situation du département de la Seine-Maritime dans 5 domaines clefs : les services du quotidien, la santé, les services publics, les services sociaux et l’emploi. Il sera enrichi en décembre 2017 avec la consultation es intercommunalités.

L’analyse de l’étude

Deux facteurs « freins » d’accès aux services. Le département compte 168 pôles de services qui maillent de façon homogène le territoire. Ces pôles restent globalement plus concentrés sur la vallée de Seine et sur le littoral. Toutefois, la mobilité des habitants demeure une problématique forte. La part des habitants sans voiture est plus forte en Seine-Maritime qu’ailleurs. L’accès au numérique est également une problématique. L’ensemble du territoire est en effet mal couvert, mais ces zones sont tout de même plus concentrées au nord-est du département.

Un département confronté à une précarité plus accentuée qu’en province. En Seine-Maritime, faire face à la précarité reste un enjeu fort. La population est moins diplômée, connaît un chômage plus prononcé, une insertion des jeunes plus difficile et une proportion des familles monoparentales plus forte qu’ailleurs. Ces publics résident en grande partie dans les grandes agglomérations et dans l’est du territoire.

L’étude résumée  

Les services du quotidien

  • La Seine-Maritime est le département le plus dense en pôles de services
  • 84 % des habitants du département résident à moins de 5 minutes d’un pôle de services
  • 5% des habitants sont à plus de 10 minutes des commerces alimentaires
  • Les habitants de l’Est du département sont toutefois plus éloignés des autres services courants.

Les services de santé

  • Plus de 6000 habitants sont à plus de 30 minutes de l’offre hospitalière et des spécialistes.
  • Les services de santé sont moins accessibles dans le nord et le sud du pays de Bray.

Les services publics

  • Peu d’habitants sont éloignés des mairies délivrant des cartes d’identité ou des passeports
  • Le sud du pays de Bray est plus éloigné d’un point d’accès aux droits que dans le reste du département.

Les services sociaux

  • 15 % des habitants sont à plus de 20 minutes de la caisse primaire d’assurance maladie la plus proche.
  • Les habitants de l’est du département sont plus éloignés des caisses de retraite et de santé au travail.
  • Moins de centres sociaux sur une frange Est du département

Les services de l’emploi

  • 4 % des chômeurs à 20 minutes ou plus des services de pôle emploi
  • 9 % des jeunes non insérés du département sont à 10 minutes ou plus d’une mission locale.

 

SEINEMARITIME.TV

La fédération nationale des Paniers de La Mer

Porté par l’association Actif insertion, l’atelier installé sous la criée dispos…
76 Pocket : la Seine-Maritime dans votre poche
Département
de la Seine-Maritime
Hôtel du Département
Quai Jean Moulin, CS 56101
76101 ROUEN CEDEX
Tel : 02 35 03 55 55