Vos services Vos élus Vos sorties
AccueilGuide du CRED 76
Ma sélection : 0
Rechercher

Rubrique
Porteur du projet
Préambule Mode d'emploi Citoyenneté Environnement Culture Découverte des métiers Immersion linguistique Lieux de diffusion – Festivals Et aussi... Autres dispositifs

A la découverte du théâtre débat

PORTEUR DU PROJET
Atelier 231 – Centre National des Arts de la Rue

INTERVENANT(S)
Émile Didier NANA

NIVEAU(X) CONCERNE(S)
Tous niveaux

NOMBRE D’ELEVES CONCERNES
Une classe entière

COUT GLOBAL DU PARCOURS
2 301 € (hors frais de déplacement de l’intervenant soit 0,54€/km)

NOMBRE DE PARCOURS / AN
3

COORDONNEES DE L’OPERATEUR
Atelier 231 – Centre National des Arts de la Rue
171 rue Vincent Auriol
76300 Sotteville-lès-Rouen
Tél : 0235626267
www.atelier231.fr
guillaumepatard@atelier231.fr

Centre national des arts de la rue, l’Atelier 231 mène des projets de coopération avec le Burkina Faso depuis 2011, notamment à travers l’accompagnement d’équipes artistiques ou par son soutien au festival "Rendez-vous chez nous" qui se déroule chaque année à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso.

L’objectif du parcours est de proposer aux élèves la découverte d’une forme théâtrale très présente au Burkina Faso : le théâtre-débat. Pièces d’intervention sociale et de sensibilisation, le théâtre-débat prend des formes très différentes mais a comme ambition première, l’ouverture d’un dialogue à l’issue de la représentation. Cette initiation au théâtre-débat a comme thématique centrale une problématique qui s’appréhende aussi bien en France qu’au Burkina Faso : le développement durable et la gestion des déchets. Au-delà de la pratique artistique, les élèves sont donc invités à réfléchir autour de cette thématique en l’envisageant dans deux contextes géographiques totalement différents.

Emile Didier Nana, conteur Burkinabé résidant en Normandie propose aux élèves impliqués dans ce parcours, de s’initier aux techniques spécifiques du théâtre-débat à travers des ateliers d’écriture et de pratique artistique qui aboutissent à une représentation dans l’établissement.

Emile Didier Nana exerce son talent en France et en Afrique. Son travail se fixe entre le respect du conte traditionnel africain et sa réécriture contemporaine. Il débute sa carrière en présentant ses Contes de Grand-père dans la ville de Ouagadougou, puis est invité par "La Maison pour tous" d'Abbeville et au "Festival Contes et Calligraphies" d'Amiens. C'est ainsi que son parcours entre l’Afrique et la France débute, semant ses contes partout où il le peut !

Fidèle à la tradition orale, Émile Didier Nana met un point d'honneur à délivrer un message dans chacun de ses contes, que ce soit petits ou grands. Ses thèmes favoris sont l'étranger, le regard de l'autre, la place de chacun dans la société.

Déroulé du parcours :

L’écriture : 4 heures
Rencontre, lancement du projet et ateliers d’écriture avec les élèves. Séances plénières ou en groupes. Interventions avec les élèves : 4 heures à planifier, séparément ou groupées au maximum en deux temps de 2 heures.

La création : 9 heures
Pratique artistique et répétitions avec les élèves en vue d’une restitution publique de fin d’année sous forme de conte et/ou théâtre-débat. Interventions avec les élèves : 9 heures à répartir idéalement en trois demi-journées (modulables) sont nécessaires aux répétitions, au travail de jeu et à la création des personnages.

La restitution : 3 heures
Pour la restitution, il faut prévoir un temps de 3 heures pour la mise en place des décors, des accessoires et des personnages, la représentation, ainsi qu’un temps d’échanges avec les élèves et les professeurs à l’issue de cette restitution publique.

INTERVENTIONS (durée totale 16 heures)
Temps de découverte : 4 heures
Temps de pratique : 9 heures
Temps de synthèse : 3 heures