Vos services Vos élus Vos sorties
AccueilGuide du CRED 76
Ma sélection : 0
Rechercher

Rubrique
Porteur du projet
Préambule Mode d'emploi Citoyenneté Environnement Culture Découverte des métiers Immersion linguistique Lieux de diffusion – Festivals Et aussi... Autres dispositifs

Écoute ma chanson, Molière et la musique des mots

PORTEUR DU PROJET
Concert des planètes (Le)

INTERVENANTS
7 comédiens-musiciens du Concert des planètes

NIVEAU(X) CONCERNÉ(S)
Tous niveaux

NOMBRE D'ÉLÈVES
Jusqu'à 6 classes réparties sur une journée, à raison d'une heure par classe

COÛT GLOBAL DU PARCOURS
2 500 € pour 6 classes, tous frais inclus
Cout modulable en fonction du nombre de classes

DISPONIBILITÉ DES INTERVENANTS
Année scolaire

ÉQUIPEMENTS NÉCESSAIRES
Un gymnase ou une salle polyvalente d'au moins 60 m2 permettant d'accueillir le spectacle et les élèves d'une classe (max. 30 élèves)

COORDONNÉES DE L'OPÉRATEUR
Ghislain DIBIE
Le concert des planètes
Directeur artistique
8 bis, avenue de l'Esplanade
76200 Dieppe
Tél. 06 50 65 17 94
lesplanetesconsort@laposte.net

La séance proposée à chacune des classes débute par la représentation d'un intermède moliéresque parodique, parlé et chanté, d'une durée de 15 minutes, écrit par Ghislain Dibie et intitulé:
'Ecoute ma chanson', intermède mêlé d'airs anciens à l'usage de Jean-Baptiste P*** collégien, composé par son oncle Pierre Mazuel.
L'intrigue volontairement brève - comparable à celle d'une parade - met en scène le jeune Jean-Baptiste Poquelin, qui encore collégien à Paris, forge les premiers contours du génie de sa langue, au contact de chansons poétiques et populaires anciennes (écrites à la Renaissance par Clément Marot, Pierre de Ronsard ou Clément Janequin), que lui enseignait son oncle Pierre Mazuel, musicien du Roi, à la sortie des classes.

Tel un prélude à la carrière en devenir du grand homme de lettres, 'Ecoute ma chanson' réunit trois figures pastorales: Satyre, Tircis (Molière enfant) et Philis-emblématiques de l'œuvre de Molière-auxquels s'adjoint le personnage principal de l'œuvre, qui n'est autre que l'allégorie de la chanson (incarnant l'alliance entre langage parlé et langage harmonique), représentée par quatre instrumentistes: un organiste et trois violistes.

Les trois personnages évoluent autour de cette compagnie, dialoguant et chantant en polyphonie, accompagnant Tircis vers sa destinée de poète-chanteur, et futur dramaturge.

Ateliers en commun
Atelier A: percevoir la musicalité des mots (modulations rythmiques et toniques) afin d'orienter les différents sens possibles d'une phrase - jeux en dialogue avec l'intervenant autour des différents registres de langue.
Atelier organisé par petits groupes de 3 à 4 élèves répartis auprès des 7 intervenants, les élèves sont invités à expérimenter la portée sur les auditeurs, des différents registres: comique, satyrique, pathétique, exprimés à partir des extraits de l'intermède et des chansons.

Atelier B: dans la même configuration que dans l'atelier A, déterminer à partir des champs lexicaux des chansons de l'intermède (textes distribués aux élèves) le caractère de chacune d'elles: déclaration/déploration amoureuse, chanson gaillarde, chanson populaire.
Repérer les mots disparus et les mots demeurés dans le langage actuel. L'atelier pourra se conclure par un repérage de certains mots des chansons 'disparoir, apparoir', dont l'orthographe a évolué avec le temps.

INTERVENTIONS (durée totale 6 heures, 1h par classe - temps d'installation compris)
Temps spectacle: 20 minutes
Temps de l'atelier A: 15 minutes
Temps de l'atelier B: 15 minutes