Vos services Vos élus Vos sorties
AccueilGuide du CRED 76
Ma sélection : 0
Rechercher

Rubrique
Porteur du projet
Préambule Mode d'emploi Citoyenneté Environnement Culture Découverte des métiers Immersion linguistique Lieux de diffusion – Festivals Et aussi... Autres dispositifs

L'histoire des musiques actuelles : Rap et culture Hip Hop - Rhythm'N'Blues - Pop

PORTEUR DU PROJET
Trianon Transatlantique

INTERVENANT
Bastien CANTILLON, conférencier, formateur, musicien, journaliste et chargé de mission info-ressources pour les musiques actuelles en Normandie.

DISPONIBILITÉ DE L’INTERVENANT
Toute l'année

NIVEAU(X) CONCERNÉ(S)
3e

NOMBRE D’ÉLÈVES CONCERNÉS
Une classe entière ou plusieurs classes d’un même collège

COÛT GLOBAL DU PARCOURS
300 €

NOMBRE DE PARCOURS / AN
Autant que de demandes

ÉQUIPEMENTS NÉCESSAIRES
Chaîne hi-fi ou enceintes amplifiées

COORDONNÉES DE L'OPÉRATEUR
Christophe FRAU
Tél. 02 35 73 65 99
76 300 Sotteville-lès-Rouen
cfrau-actionculturelle-trianon@orange.fr
www.trianontransatlantique.com
Bastien CANTILLON
Bastcant68@yahoo.fr
Tél. 06 83 14 57 39

Le Trianon Transatlantique propose 4 parcours à la découverte des musiques actuelles

Parcours 1 - Histoire du Rap et de la culture Hip Hop
Du Bronx aux sommets glorieux des charts, le parcours complexe et fascinant de la culture hip hop à travers ses pionniers (DJ Kool Herc, Afrika Bambaataa, Grandmaster Flash…), ses principes originels (respect, non violence, vie saine, etc.), ses différentes formes d’expression (DJing, rap, breakdance, graff), son évolution, (violence, apologie des gangsters, homophobie, sexisme…), ses innovations techniques (breakbeat, cutting, sampling…), ses différents styles (old school, hardcore, gangsta, conscient, dirty south, crunk…), son arrivée en France, son actualité.

Elle permet aux élèves :
-de connaître l’histoire de cette culture urbaine et de son évolution au cours du temps puis d’établir des liens et différences entre la version d’origine et la version actuelle,
-d’accroître sa culture générale et de réinvestir les informations reçues dans un projet mené en classe (exposition, exposés, ateliers, etc.),
- de les faire réfléchir sur les comportements discriminatoires visibles chez de nombreux artistes (le sexisme et la place des femmes, l’homophobie), ou à contrario rectifier les préjugés et stéréotypes véhiculés avec le temps autour du hip hop.

Parcours 2 - 1949/1969 Histoire du Rhythm'n'Blues, de la soul et du funk à travers l'évolution des droits civiques aux Etats-Unis
Sam Cooke, Solomon Burke, Jerry Wexler, Bobby Bland, James Stewart, Martin Luther King, Otis Redding, Berry Gordy, Thurgood Marshall, Steve Cropper, Isaac Hayes, Malcolm X, James Brown, Curtis Mayfield, JFK, James Jamerson, Charles Houston, Marvin Gaye, Bobby Seale, Aretha Franklin, James Meredith, Nina Simone, Bert Berns… ont tous contribué à leur façon à l’évolution et au vote des droits civiques pour la population afro-américaine.
Ils sont tous les héros d’une histoire intense, passionnante et tragique, tous militants et activistes -des hommes et des femmes- dans une époque ségrégationniste où la musique jouait un rôle primordial pour véhiculer des idées et dénoncer des droits bafoués.
Ludique, énergique et interactive, cette conférence retrace l'histoire du rhythm’n’blues, de la soul et du funk, de 1949 à 1969, sur fond de combat pour les droits civiques. Elle est mise en parallèle avec l'évolution culturelle.

Elle permet aux élèves:
- de différencier les trois styles afro-américains prépondérants nés durant cette époque: rhythm’n’blues (RNB), soul music, funk, et d’établir des liens entre la version d’origine et son évolution actuelle,
- d’accroître sa culture générale et de réinvestir les informations reçues dans un projet mené en classe (histoire des arts, exposition, exposés, travail sur les paroles des chansons emblématiques des droits civiques, etc.),
- de faire réfléchir les élèves sur les comportements discriminatoires de l’époque et les resituer dans un contexte actuel pour mieux appréhender les notions de ségrégation et de racisme.

Parcours 3 - British invasion et swinging london: la pop culture au sommet
En s’autoproclamant «Roi de la pop», Michael Jackson s’est probablement emballé, oubliant au passage le rôle majeur des Britanniques en général et celui des Beatles en particulier dans l’ascension fulgurante de ce phénomène pop durant les années 60. Les Beatles ont révolutionné la musique par l’innovation technologique, l’audace artistique, une nouvelle écriture, ayant toujours un temps d’avance sur les autres, et inscrivant, de fait, leur nom au sommet de la pop music pour l’éternité.
Ludique, énergique et interactive, cette conférence retrace l'histoire de la pop culture à travers la british invasion et le Swinging London mais propose aussi la réponse américaine à ce phénomène Beatles. L'histoire de la pop music est mise en parallèle avec, notamment, la mode vestimentaire, le graphisme, l’évolution du son et des techniques d’enregistrement, la jeunesse insouciante et la contre-culture aux Etats-Unis.

Elle permet aux élèves:
- De mieux comprendre le rôle prépondérant des Beatles et plus généralement des autres groupes anglais des années 60 dans la pop music à l’échelle internationale, mais aussi d’établir des liens entre la pop d’origine et son évolution actuelle dans les chants du monde.
- De comprendre la réaction américaine à cette invasion britannique.
- D’accroître sa culture générale et de réinvestir les informations reçues dans un projet mené en classe (histoire des arts, exposition, exposés, travail sur les paroles des chansons emblématiques, sur des phénomènes artistiques, etc.)

Méthode :
Les conférences animées par Bastien Cantillon, ont été réalisées pour de nombreux publics scolaires, notamment pour les classes de 3ème (Départements de Seine-Maritime, Eure, Val d’Oise, Loire Atlantique, Côte-d’Or) et peut être écoutée par les professeurs de musique, histoire et géographie, anglais, français, etc.

Elles sont basées sur l’écoute, le visuel et conçues comme un aller-retour régulier entre les élèves et l’intervenant. L'histoire des différents styles est systématiquement mise en parallèle avec le contexte social de l'époque mais aussi avec l’évolution technologique proposée aux musiciens. De multiples vidéos, titres audio et photos viennent illustrer les propos de Bastien Cantillon tout au long de la conférence.

Parcours 4 - Le rôle et la place des femmes dans les musiques amplifiées : des années 50 au années 70 (période 1)* 

Comme dans d’autres domaines durant les années 50 et 60, les femmes ont dû se battre pour exister et s’imposer dans le secteur des musiques actuelles amplifiées, milieu essentiellement composé d’hommes (musiciens, compositeurs, auteurs, producteurs, éditeurs, etc.), où misogynie et machisme ont longtemps été de rigueur.  Le rôle des femmes était souvent cantonné à celui d’interprète mais le talent indiscutable et la force de caractère de certaines compositrices, auteure et/ou musiciennes a permis de renverser cette situation injuste et insensée, longtemps marquée par un usage patriarcal. Retour sur ces femmes qui ont bousculé l’ordre établi, qui ont imposé leur travail artistique aux yeux du monde, qui ont combattu la misogynie ambiante, qui ont été des pionnières du féminisme…  qui ont fait évoluer la musique en travaillant dans l’ombre ou sous les projecteurs telles que Sharon Sheeley, première auteure/compositrice à décrocher un numéro 1 dans le rock’n’roll, le trio magique du Brill Building, Carole King, Ellie Greenwish et Cynthia Weil, la reine incontestée du studio Carol Kaye, les féministes et femmes engagées Dusty Springfleld, Joan, Baez, Nino Simone, et beaucoup d’autres femmes géniales  et essentielles ayant joué un rôle majeur dans l’histoire des musiques actuelles amplifiées.
Energique et interactive, cette conférence retrace l’histoire des musiques actuelles amplifiées à travers les styles rhythm’n’blues, rock’n’roll, ska, pop, soul, reggae, hard-rock, funk, disco, etc., et en prenant uniquement en compte le rôle et la place des femmes durant les décennies 50, 60 et 70. Un second module, des années 80 à nos jours, peut être proposé pour compléter cette première période essentielle de l’histoire.
 
Elle permet aux élèves :
- de faire réfléchir  les élèves sur les comportements discriminatoires de l’époque et de les restituer dans un contexte actuel  pour mieux appréhender les notions de sexisme, de misogynie et de machisme.
- d’accroître sa culture générale à travers cette évolution des styles et de réinvestir les informations reçues dans un projet mené en classe (histoire des arts, exposition, exposés, travail sur les paroles de chansons emblématiques, etc.)

*- possibilité d'une conférnce complémentaire : Le rôle et la place des femmes dans les musiques amplifiées, des années 80 à nos jours (période 2)

INTERVENTIONS (durée totale 2 heures)