Vos services Vos élus Vos sorties
AccueilGuide du CRED 76
Ma sélection : 0
Rechercher

Rubrique
Porteur du projet
Préambule Mode d'emploi Citoyenneté Environnement Culture Découverte des métiers Immersion linguistique Lieux de diffusion – Festivals Et aussi... Autres dispositifs

"Et l'on voit de la flamme aux yeux des jeunes gens" Lire et jouer Victor Hugo aujourd'hui

PORTEUR DU PROJET
Chat Foin (Compagnie Le)

INTERVENANT(S)
Hélène FRANCISCI et Pierre DELMOTTE

NIVEAU(X) CONCERNÉ(S)
Tous niveaux

NOMBRE D’ÉLÈVES CONCERNÉS
Une classe entière

COÛT GLOBAL DU PARCOURS
1 050 € pour 2 classes
2 représentations et 2 fois 2 heures d'ateliers
Hors frais de déplacement des intervenants, un A/R entre Rouen et le collège,
Tarif dégressif pour plusieurs classes

NOMBRE DE PARCOURS / AN
Autant que de demandes

DISPONIBILITÉ DE L’INTERVENANT
Année scolaire

COORDONNÉES DE L’OPÉRATEUR
Marielle JULIEN
Administratrice
11 avenue Pasteur – BL n°10
76000 Rouen
Tél. 09 82 39 64 20
ciechatfoin@live.fr
www.ciechatfoin.com

Victor Hugo est l’écrivain le plus fondamentalement connu, c'est une évidence. Nous avons toutes et tous étudié au moins une de ses pièces de théâtre en collège. Tout le monde a déjà entendu parler de Notre dame de Paris et de Quasimodo ou des Misérables et de Jean Valjean.

En plus d’être un romancier célèbre, c’est un poète, un dramaturge, un philosophe, un historien, un homme politique et surtout un révolutionnaire.

Oui, Hugo espérait le progrès social, il croyait en l’élévation des hommes par l’éducation et l’équité, il était obsédé par la défense de la liberté et la passion de lutter contre l’injustice sociale. Jusqu’au bout, il sera de tous les combats. Sa phrase : « je suis une conscience » peut, en effet , résumer toute son œuvre et toute sa vie.

Et c’est bien de cela qu’il s’agit. De cette conscience qu’on acquiert au fils des ans et qui définit l’homme qu’on sera. La conscience de soi. De l’autre. Et du monde entier.

Hugo aimait la jeunesse, porteuse de tous les espoirs. Il a écrit pour elle, s’est battu pour elle. Il croyait en cette force jaillissante, passionnée, à l’orée de tout, à ces êtres qui ne renoncent pas. « Non, non, ce n’est pas la fin, tout n’est pas dit ». Cette jeunesse est toujours la même. Bien qu’empêchée, et perdue dans une société féroce qui la malmène, elle est là, foisonnante, généreuse, tout aussi en quête comme lui « de tout détruire, pour qu’advienne un monde nouveau ». Comme lui, jusqu’à son dernier souffle, elle possède une vitalité extraordinaire. Elle est, comme il le dit de lui-même, cette « force qui va », que rien n’arrête.

Hugo, c’est la jeunesse sublimée.

C’est à cette jeunesse que le spectacle s’adresse. C’est cette énergie que nous voulons faire entendre.

Pour se faire, pas de scène, pas d’estrade, pas de quatrième mur. Un espace commun pour une parole unique : leur salle de classe. Le seul décor, c’est le verbe. Surhumain. Hugo pouvait tout faire avec les mots ; les mots dits dans le blanc des yeux, comme des flèches qui touchent au cœur. Juste cette parole incandescente, lumineuse, qui s’adresse avec simplicité au cœur des gens.

Cette parole, multiple, infinie est plus que jamais nécessaire, indispensable. Et qui, mieux que la jeunesse peut la recevoir et la porter ? Qui mieux qu’elle peut traduire l’idéalisme, l’espoir, l’utopie hugolienne ?

Lire les Misérables, c’est apprendre à vivre, lire ses poèmes, son théâtre c’est explorer son langage et sa beauté. Lire ses discours, ses «Choses vues» c'est développer son esprit critique, acquérir un vrai regard sur le monde. Le poète a «charge d'âme» disait-il.

La compagnie propose donc d'explorer avec les élèves cette œuvre titanesque, ce génie littéraire protéiforme et de s'arrêter avec eux sur des textes essentiels, fondateurs, qui construiront leur conscience humaine, civique.

ETAPE 1
Les élèves assistent à un spectacle joué par deux comédiens, dans leur classe (2 classes).

ETAPE 2
Puis, ils participent à un atelier de 2 heures de lecture à voix haute où ils auront préalablement choisi des textes avec leur enseignant d’Hugo (tirés d’une œuvre ou de plusieurs) que les intervenants auront envoyés bien en amont.

INTERVENTIONS (durée totale 3 heures par classe)
Durée du spectacle : 1 heure
Durée de l’atelier : 2 heures