Vos services Vos élus Vos sorties
AccueilGuide du CRED 76
Ma sélection : 0
Rechercher

Rubrique
Porteur du projet
Préambule Mode d'emploi Citoyenneté Environnement Culture Découverte des métiers Immersion linguistique Lieux de diffusion – Festivals Et aussi... Autres dispositifs

Théâtre et écriture : de la norme à la rébellion

PORTEUR DU PROJET
Chiendent (Le Groupe)

INTERVENANT(S)
Nadège CATHELINEAU
Julien FREGE
 
COÛT GLOBAL DU PARCOURS
1 850 €
 
NOMBRE DE PARCOURS / AN
2
 
NIVEAU(X) CONCERNÉ(S)
Tous niveaux
 
NOMBRE D’ÉLÈVES CONCERNÉS
Classe entière (25/30 élèves)
 
ÉQUIPEMENTS NECESSAIRES (facultatif)
Une salle de classe ayant un mur dégagé pour la représentation
 
DISPONIBILITE DE L’INTERVENANT (facultatif)
Toute l’année sauf du 21 octobre au 10 novembre et du 1er au 30 mars
 
COORDONNEES DE L'OPERATEUR
Le Groupe CHIENDENT
42 rue Jacques Daviel
76100 Rouen
legroupechiendent@gmail.com
Christine DE CINTRE
christinedecintre@gmail.com
06 84 13 48 96
 

Le parcours débute par le spectacle de "Nasreddine, le fou, le sage" en classe entière puis en 2 groupes pour les ateliers.
 
SPECTACLE : Nasreddine, le fou le sage -  Présentation à la classe entière.
Un conte performatique révolutionnaire qui s'adresse aux collégiens, joué dans l'établissement.
A travers le personnage mythique et anticonformiste de Nasreddine, le fou, le sage, héros d'une tradition orale orientale et Perse, le spectacle interroge les notions de norme, de libre-arbitre et d'autonomie. La forme théatrale proposée traverse des matières organiques (terre, eau, argile) qui modifie le corps des acteurs et pose, en filigrane, la question de l'incarnation et du personnage.
La présentation est un moyen d'introduire un double-débat avec les adolescents : débat de fond sur la place de la «normalité» au collège (age où les codes sociaux sont extrêmement revendiqués) et sur la possibilité de s'en détourner, ainsi qu'un débat de forme sur l'acteur et le personnage avec une petite introduction aux grands principes de la performance.
 
Trois séances, de l'écriture à la mise en jeu performatique
Après un débat ouvert sur la place de la "norme" dans la vie quotidienne des adolescents, les élèvent sont répartis en deux groupes de quinze, pris en charge chacun par un intervenant.
Les élèves sont alors chargés (tout en étant accompagnés) de l'écriture d'une fiction narrative autour d'un(e) héro(ïne) adolescent(e) qui évolue dans un collège. L'écriture se fait en plusieurs étapes, à partir de témoignages (travail de terrain), d'images, de textes, sur la base des thèmes précis (la norme, la différence, la honte, la sociabilité, la rébellion) des situations proposées.
Après un temps d'écriture (3heures) et la retranscription informatique des fictions définitives, les jeunes mettront en forme leurs récits (6heures), dans une scénographie à l’image du spectacle proposé en début de parcours avec, à leur disposition, un micro, un masque (masque et nez), de la matière organique (terre, eau, argile) et quelques accessoires.
 
Les élèves travaillent alors la mémorisation de leur texte, l'aisance dans la lecture et l'oralité.
A chaque séance les intervenants font découvrir, de façon ludique, une parcelle de l'histoire du théatre et de la performance, en vue d'offrir aux jeunes des outils d'imagination pour mettre en forme leur propre texte.
 
Puis deux groupes présentent leurs travaux parcours lors de la séance de restitution de deux heures.

INTERVENTIONS (durée totale 12 heures)
Temps de découverte: en classe entière :
- Petite forme de conte (45 mn)
- Débat, discussion autour de l’œuvre présentée (15 mn)

Temps de pratique : en demi-groupe, 9 heures d'atelier sur 3 demi-journées
- Atelier 1 : écriture d'une fiction narrative (3 heures)
- Atelier 2 : mise en forme du récit (3 heures)
- Atelier 3 : scénographie et mémorisation du texte (3 heures)

Temps de restitution : présentation mutuelle des travaux : 2 heures