Vos services Vos élus Vos sorties
AccueilLes clos-masures: un patrimoine exceptionnel, vers une reconnaissance de l'UNESCO
ACCUEIL > La démarche d'inscription sur la Liste du patrimoine mondial > L’UNESCO et le Patrimoine Mondial

L’UNESCO et le Patrimoine Mondial

L’institution

Photo 1 : Unesco, Michel Ravassard, Siège de l’Unesco Paris

L’organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) a été créée le 16 novembre 1945. Elle compte 193 membres et son siège est à Paris. Cette agence des Nations Unis s’emploie à créer les conditions d’un dialogue entre les civilisations, les cultures et les peuples, fondé sur le respect de valeurs partagées par tous.
La mission de l’UNESCO consiste plus précisément à contribuer à l’édification de la paix, à l’élimination de la pauvreté, au développement durable et au dialogue interculturel par l’éducation, les sciences, la culture, la communication et l’information. 
Prêter une attention particulière aux nouvelles menaces globales qui peuvent affecter le patrimoine naturel, culturel et immatériel, et veiller à ce que la conservation des sites et des monuments contribue à la cohésion sociale, tel est l’un des mandats de l’UNESCO. 
 
La Liste du Patrimoine Mondial
 
La Liste du patrimoine mondial matériel est un ensemble de sites naturels et culturels que le Comité du patrimoine mondial considère comme ayant une valeur universelle exceptionnelle en vertu de la Convention concernant la protection du patrimoine naturel et culturel adopté par l’UNESCO en 1972.
 
En 2017, 1047 Biens et Sites sont inscrits sur cette liste dans 167 pays dont 43 en France répartis en trois catégories, biens naturels, biens culturels et biens mixtes. 
 
La responsabilité de leur protection et de leur conservation concerne tous les pays membres de l’UNESCO ayant ratifié la Convention, celle de leur gestion revient à chaque état.
 
L’inscription sur la Liste du patrimoine mondial constitue une reconnaissance exceptionnelle d’un site par son caractère unique et universel.
 
Quelques exemples de sites inscrits en France :
 

Le Mont Saint Michel et sa Baie, 1979

(Photobanque UNESCO)

Cirque de Gavarnie, 1997, (Fotolia)

Pitons, cirques et remparts de l’Ile de la Réunion (Fotolia)