Vos services Vos élus Vos sorties
AccueilLe guide du handicap
ACCUEIL > Préserver sa santé / Les bons gestes ou les comportements adaptés > Incontinence urinaire, ce qu'il faut savoir

Incontinence urinaire, ce qu'il faut savoir

L’incontinence urinaire concerne 2.6 millions de personnes de plus de 65 ans (une femme sur 3 de plus de 70 ans). Il convient de répartir l’apport en eau dans la journée en minimisant celui du soir. Il faut éviter une consommation trop importante de thé ou de café. Si vous prenez un traitement diurétique, prenez-le de préférence le matin ou le midi après avis de votre médecin traitant.
Si malgré ces conseils, vous avez toujours des fuites urinaires et que cela vous gêne dans votre vie courante, si vous avez des fuites d’urine lorsque vous toussez, riez, éternuez, soulevez un poids ou faites de l’exercice, si vous n’avez pas toujours le temps d’aller aux toilettes sans fuite, lorsque vous avez un besoin urgent, si vous devez vous protéger contre des fuites urinaires de façon préventive, le jour et/ou la nuit : parlez-en à votre médecin traitant.
D’autres solutions que le port de protections urinaires existent, comme des traitements médicamenteux, de la rééducation périnéo-sphinctérienne par les kinésithérapeutes (pour toutes les femmes même des années après leurs accouchements) des gestes chirurgicaux simples, adaptés aux seniors, rapides et réalisables en hôpital de jour sous anesthésie locale.