Vos services Vos élus Vos sorties
AccueilLe guide du handicap

La représentation des personnes âgées

Au-delà des partis politiques et des organisations syndicales, plusieurs organisations spécifiques assurent la représentation des personnes âgées et permettent la prise en compte de leurs intérêts. Les deux principales sont :

  • Le Comité départemental des retraités et des personnes âgées (Coderpa) : Créés en 1982 et modifiés en 2004, ils sont présents dans tous les départements. Le Coderpa est un organisme consultatif placé auprès du président du Département.
    Les textes prévoient que le Coderpa “constitue un lieu de dialogue, d’information et de réflexion. Il est consulté sur l’élaboration et l’application des mesures de toute nature concernant les personnes âgées, en concertation avec les professionnels et les principaux organismes chargés de mettre en oeuvre les actions en leur faveur au sein du département”.
    Le Coderpa est notamment associé à l’élaboration du schéma gérontologique. Les membres du Coderpa sont nommés pour trois ans par le président du Département, sur proposition des associations et organisations représentant les retraités et personnes âgées de Seine-Maritime, ainsi que sur proposition des représentants des établissements et services spécialisés, des collectivités territoriales et organismes de protection sociale.
    Le Coderpa compte aussi des personnalités qualifiées, choisies en fonction de leur connaissance du sujet. Secrétariat du Coderpa : 02 35 03 55 55.
  • Le Conseil de la vie sociale
    La loi du 2 janvier 2002 rénovant l’action sociale et médico-sociale prévoit la création, dans chaque établissement accueillant des personnes âgées, d’un conseil de la vie sociale. Cette instance comprend des représentants des personnes âgées hébergées, de leur famille (ces deux catégories devant représenter plus de 50 % du conseil), des personnels et de l’organisme gestionnaire. Les représentants des personnels et des familles sont élus, pour un mandat de deux ans renouvelable, par un vote à bulletin secret.
    Le conseil de la vie sociale se réunit au moins deux fois par an. Il donne son avis sur toutes les questions intéressant le fonctionnement de l’établissement : règlement intérieur, projets d’investissements et de travaux, activités proposées, animations socioculturelles, services thérapeutiques… Il peut également faire des propositions sur le prix des prestations, l’affectation et l’entretien des locaux, les relogements prévus en cas de travaux ou de fermeture…