Actualités Pour vous +servir Covid-19 : Point de situation
COVID-19 : point de situation
Covid-19 : Point de situation

Covid-19 : Point de situation

La biodiversité en Seine-Maritime

©Marceau Bellenger

La Seine-Maritime présente des espaces naturels et ruraux qui renferment une diversité biologique importante et particulièrement remarquable sur 30 % de son territoire autour de l'axe Seine, des rivières côtières, du Pays de Bray, et des hautes vallées et falaises crayeuses du littoral.

Les enjeux de la biodiversité départementale sont nombreux : régression des surfaces en herbe, dégradation du bocage, disparition des zones humides, ou encore modifications liées au réchauffement climatique.  Ainsi, plus de 40 % des prairies ont disparu en 20 ans et plus de la moitié des zones humides depuis les années 50.
 
La qualité des milieux naturels et des paysages de la Seine-Maritime tend, par conséquent, à régresser ces dernières décennies à l'instar d'une grande partie du territoire national.

Politique biodiversité de la Seine-Maritime : une action en faveur du territoire

La politique biodiversité du Département s'articule principalement autour de la politique de préservation des ENS depuis près de 20 ans.
 
Le réseau des Espaces Naturels Sensibles compte 24 sites sur lesquels sont recensés près de 1 600 espèces. Ils accueillent 35 % des plantes et 80 % des oiseaux nicheurs connus en Haute-Normandie alors qu’il ne représente que 0.2% du territoire. A ce titre, le réseau constitue un véritable cœur de nature et réservoir de biodiversité.
 
L'action "biodiversité" du Département comporte ainsi plusieurs volets :

  • La politique ENS qui comprend la préservation, la gestion, l’ouverture au public des Espaces Naturels Sensibles,
  • La politique de préservation des cours d’eau et des zones humides, qui a rejoint le cadre du réseau des ENS en 2011, en appui technique et financier des partenaires locaux (collectivités, syndicats de rivières…),
  • La participation au réseau de sites Natura 2000, toujours dans le cadre de son réseau d'ENS : animation spécifique de trois Espaces Naturels Sensibles intégrés au réseau Natura 2000,
  • Les actions en faveur de la préservation des haies et des mares, auprès des particuliers et des collectivités,
  • Les actions transversales pour préserver la biodiversité dans les différents projets portés par le Département (routes, berges de seine, ...) 

Sur ces volets, le Département intervient à plusieurs niveaux : en maîtrise d’ouvrage directe pour impulser une dynamique et agir sur les sites emblématiques, en assistance technique, en partenariat ou en soutien financier et technique. De plus, le Département démultiplie son action en s’appuyant sur de nombreux partenaires (associations, collectivités, agriculteurs, lycées agricoles…) pour assurer la préservation ou l’ouverture au public des sites.