Vos services Institution, élus Vos sorties
AccueilLes types de points de vente

Les types de points de vente

Publié : Il y a 5 mois
Magasin à la ferme : magasin installé par un producteur sur sa ferme pour commercialiser ses produits et éventuellement ceux d’autres producteurs locaux. Ces magasins ne sont généralement ouverts que quelques jours par semaine.
 
Magasin de producteurs : point de vente collectif d’un groupement de producteurs. Il permet aux consommateurs de trouver en un seul lieu une diversité de produits locaux. Les produits doivent provenir à 70% minimum des fermes des producteurs membres du magasin. Ils peuvent être complétés par des produits issus d’autres producteurs locaux ou d’artisans de l’alimentation.
 
Marché de plein vent : marché qui se tient en extérieur, de manière régulière (hebdomadaire ou journalière) et regroupe des commerçants, des artisans et des producteurs. Pour s’identifier, les producteurs affichent généralement le nom et la localisation de leur ferme ainsi que leurs éventuels labels.
 
AMAP : une Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne est basée sur un partenariat entre un producteur et un groupe de consommateurs. Ces derniers s’engagent en payant à l’avance les paniers qui leur seront livrés pendant la durée du contrat (6 mois, 1an,…). Le contenu du panier dépend de la saison, de la maturité des produits,... Le producteur s’engage de son côté sur le mode de production, la diversité des produits, la périodicité des livraisons de paniers (généralement hebdomadaire). La distribution des paniers est ensuite effectuée soit sur la ferme elle-même, soit dans un lieu défini aux horaires convenus.
 
Epicerie / superette : magasin proposant la vente au détail de produits alimentaires notamment. Ils sont situés aussi bien en milieu urbain et ont parfois développé des démarches d’approvisionnement auprès de producteurs locaux.
 
Points relais : il s’agit d’un lieu physique dans lequel des produits locaux achetés en ligne sont livrés puis récupérés par des clients particuliers. S’agissant de produits alimentaires dont la conservation est à prendre en compte (produits frais), les horaires pour retirer les colis sont souvent plus restreints que ceux du magasin qui les réceptionne.
 
Drive fermier : ce système propose la vente sur internet de produits locaux issus d’un même territoire. Les commandes validées sur internet sont préparées et mise à disposition du consommateur au lieu, jour et horaire convenus.