Vos services Vos élus Vos sorties
AccueilCulture et patrimoineSites et musées départementauxMusée des Traditions et Arts Normands - Château de Martainville

Musée des Traditions et Arts Normands - Château de Martainville

Publié : Il y a 4 mois

Un concentré d'ethnographie normande. Témoignage précieux de l'architecture Renaissance, le Château de Martainville est aujourd'hui un musée dédié à la vie rurale en Normandie du 15ème au 19ème siècle.

L'architecture du château

Construit en 1485 à l'initiative de Jacques Le Pelletier, un armateur fortuné, le Château de Martainville conjugue les caractéristiques d'un château fort traditionnel avec une architecture Renaissance alors moderne. L'accès au château est protégé par des fossés et un pont-levis. La modernité de l'architecture réside quant à elle dans l'utilisation de briques vernissées (rouges et vitrifiées) à des fins décoratives. Selon une mode de Flandres, les façades du château étaient ornées de nombreux motifs géométriques (quadrillages, losanges, flèches) dont quelques uns sont encore visibles.

Au 16ème siècle, l'héritier de Jacques Le Pelletier, Jacques II, modernise le château. Les grandes cheminées extérieures sont élevées et décorées de contreforts et d'arcs en briques. Au sommet des tours le chemin de ronde est remplacé par une corniche. Des baies sont percées au rez-de-chaussée, et des lucarnes sont aménagées au niveau supérieur. Autour du château, les fossés sont comblés, un mur d'enceinte est érigé et le pont-levis est remplacé par un portail.

Au 17ème siècle, Louis de Martainville (petit-fils de Jacques II de Martainville) effectue des transformations des murs d'enceinte et fait également aménager des jardins à la française. Jusqu'à son rachat par l'Etat en 1906, le château ne connaît pas de modification notable. En 1961 le Conseil Général de Seine-Inférieure, sous l'autorité du préfet, y installe un musée consacré aux arts et traditions populaires de Haute-Normandie.



Les collections du musée

Les collections exposées au château ont été acquises dans le but de satisfaire l'ambition de créer un musée dédié aux traditions et arts normands. Elles restituent l'évolution du mobilier régional.
Les salles du rez-de-chaussée et du premier étage présentent de nombreux objets usuels (poterie, verrerie et dinanderie, étains normands, faïence de Rouen) et des meubles remarquables, caractéristiques du mobilier normand : coffres (du moyen âge au 17ème siècle), malles et coffrets peints, armoires de mariage rouennaises, cauchoises, des 17ème, 18ème et 19ème siècles.

Les présentations du second étage visent à distinguer au fil des salles les productions et coutumes locales propres aux différents pays de Haute-Normandie : le pays de Caux, le pays de Bray, les pays d'Eure, le littoral et le Petit Caux (ivoires de Dieppe). Le troisième étage est consacré à l'habit et au linge normands : tissu (coton, lin, laine), broderie, dentelle, costume (vêtements quotidiens ou de fêtes), coiffes et bijoux.

L'ensemble des collections offre une excellente représentation de la diversité et des spécificités de l'artisanat et des modes de vie normands du 15ème au 19ème siècle.

Retrouvez toutes les informations sur www.chateaudemartainville.fr

A lire également