Vos services Vos élus Vos sorties
AccueilCulture et patrimoineSites et musées départementauxThéâtre gallo-romain de Lillebonne

Théâtre gallo-romain de Lillebonne

Publié : Il y a 28 jours

Un site exceptionnel pour découvrir la Normandie antique. Projetons-nous au 1er siècle de notre ère. A cette époque, le pays de Caux est sous la domination de l'Empire romain. Lillebonne est la capitale de la tribu gauloise des Calètes.

Au 1er siècle, Lillebonne, alors nommée Juliobonna en hommage à César, est un lieu d'échange économique important, un port d'où l'on s'embarque pour l'Angleterre, une cité dont le rayonnement est alors plus grand que celui de Rouen. L'aqueduc, les villas, les remparts, les cimetières et le théâtre-amphithéâtre, vestiges de la cité antique, témoignent de l'importance de ville.

Du 4ème siècle à 1818, date de son rachat par le Département de Seine-Inférieure, le théâtre est abandonné et sert de carrière. Les fouilles effectuées à partir de 1819 mettent au jour un théâtre d'une ampleur comparable à celle des plus grands amphithéâtres de la gaule romaine. Alors que les théâtres et amphithéâtres sont souvent des monuments distincts, destinés respectivement aux comédies, tragédies, mimes, et réunions politiques, ou aux spectacles violents (combats, exécutions etc.), le théâtre découvert à Lillebonne est un édifice mixte caractéristique de la Gaule du Nord et du Centre.

Sa structure architectural combine des éléments spécifiques aux deux types d'édifices. L'arène de forme elliptique correspond à l'amphithéâtre construit au 1er siècle, et les gradins (« cavea ») en hémicycle édifiés au 2ème siècle marquent la transformation du site en théâtre. L'étude des techniques de construction révèle la réalisation de travaux de rénovation, d'agrandissement et d'embellissement du théâtre à la fin du 2ème siècle et au début du 3ème siècle, une époque correspondant à la prospérité de Juliobona. Les vestiges que nous connaissons correspondent à ces ultimes modifications.

A la fin du 3ème siècle, les invasions barbares obligent la population à se réfugier dans l'édifice, transformé en forteresse.
Les éléments lapidaires et les nombreux objets dégagés des fouilles, exposés au Musée des Antiquités de Rouen, complètent la visite du site de façon significative pour apprécier la richesse de Juliobona et l'importance de la civilisation gallo-romaine en Normandie.

Retrouvez toutes les informations sur www.theatrelillebonne.fr

 

 

A lire également