Vos services Vos élus Vos sorties
AccueilEurope et internationalLa coopération internationaleMise en place d’une relation de coopération décentralisée avec la région d’El Kef en Tunisie

Mise en place d’une relation de coopération décentralisée avec la région d’El Kef en Tunisie

Publié : Il y a 1 mois

Depuis 2010, la rive Sud de la Méditerranée a connu de profonds changements sociaux et politiques, suite aux « printemps arabes », qui ont suscité de forts espoirs. Les processus démocratiques sont longs à se construire, et il est de notre devoir d’appuyer ces transitions. C’est pourquoi le Département de la Seine-Maritime a souhaité s’engager dans une relation de coopération avec un territoire tunisien, afin de contribuer à la diffusion des valeurs démocratiques et d’accompagner la consolidation de la société civile, en accordant notamment une importance forte au rôle joué par les femmes, et à la place des jeunes.

Bref historique de la mise en place de cette coopération.

Le choix d’entrer en coopération avec un territoire tunisien est né suite aux printemps arabes, dans la perspective de soutenir et d’encourager la démocratie naissante dans ce pays dont l’avenir impacte non seulement la sous-région mais l’ensemble du bassin méditerranéen. Le territoire du Kef a été choisi à l’issue d’une démarche comparative entre six régions tunisiennes. L’enjeu était d’identifier un territoire avec lequel la Seine-Maritime avait des enjeux et caractéristiques communs. L’identification s’est faite en croisant trois axes : caractéristiques de territoire, enjeux communs, opportunités et facteurs favorisants. Ces trois axes ont été déclinés en 18 critères et une soixantaine d’indicateurs. Sur cette base, la région du Kef, située au Nord-Ouest du Pays, à la frontière algérienne, a été retenue comme ayant le plus d’atouts pour mettre en place une relation d’intérêt mutuel avec la Seine-Maritime. Cette région compte 257 000 habitants sur un territoire de 5 081 km2.

Signature de la convention en 2014.

L'étape exploratoire initiée en novembre 2012 a été clôturée par la délibération du 8 octobre 2013 actant la mise en place d'une coopération avec le Gouvernorat du Kef. Par la suite, une mission officielle du Kef en Seine-Maritime a permis de signer une convention de coopération entre le Gouvernorat du Kef et le Département de Seine-Maritime, en juin 2014. Cette convention précise les principes d'intervention sur lesquels se sont mis d'accord le Gouvernorat du Kef et le Département de la Seine-Maritime ainsi que les axes de travail. Plusieurs projets pilotes ont été mis en place dès 2014.

Signature de la nouvelle convention en 2018.

En juillet 2017, la visite institutionnelle au Kef du Président Pascal MARTIN et de Patrick TEISSERE, Conseiller Départemental délégué aux coopérations, a permis de faire un bilan et de discuter des termes de la nouvelle convention de coopération pour la période 2018-2021, qui a été approuvée à l’unanimité par l’Assemblée Départementale lors de sa séance du 22 février 2018.

Projets réalisés d’octobre 2014 à décembre 2016.

Organisation d’une résidence d'artistes kefois dans le cadre du dispositif "un artiste un collège" (mars - avril 2015). Quatre artistes kefois ont animé des résidences artistiques dans deux collèges de Seine-Maritime.

Des jeunes et des encadrants kefois ont pris part aux rencontres jeunesses organisées au Département en octobre 2014, 2015 et 2016. 
Participation de jeunes de la Seine-Maritime au forum Jeunesse organisé à Gafsa en avril 2016.

Organisation d’un chantier patrimoine de fouilles à Lillebonne en août 2015, associant 18 jeunes des deux territoires ;
Accueil d’un conférencier et exposition d’instruments tunisiens dans le cadre de l’exposition « trois petites notes de musique » au Château musée de Martainville. 

Appui à la mise en place d’une coopération entre l’hôpital de Dieppe et l’hôpital du Kef ; une délégation de l’hôpital du Kef a été reçue en juin 2016 à l’hôpital de Dieppe. Une convention est en cours d’élaboration. Les projets portent notamment sur la formation et sur l’informatisation des dossiers (une subvention pour l’achat de matériel adapté a été attribuée à l’hôpital d’El Kef) par le Département.

Réalisation de la phase 1 (diagnostic) du Plan Climat Énergie Territorial au Kef mobilisant l’expertise de Seine-Maritime (ce projet a fait l’objet d’un cofinancement spécifique du Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères - MEAE) en 2015.
Réalisation de la phase 2 (plan d’actions) du Plan Climat Énergie Territorial au Kef mobilisant l’expertise de Seine-Maritime (avec un cofinancement de l’ADEME et du MEAE dans le cadre de l’appel à projet « climat II ») en 2016. 
Valorisation de ce projet lors de la COP21, de la COP22 et des Sommets « Climate Chance » de Nantes en septembre 2016 et Agadir en septembre 2017.

Accueil de trois responsables de bibliothèques du Kef dans des formations organisées par la Médiathèque Départementale de la Seine-Maritime (MdSM) et appui à la mise en place d’une relation entre bibliothèques de Seine-Maritime et du Kef (mars 2016).
Appui au développement du fonds de livres (subvention faites à l’association des Amis du Livre) pour acheter localement des ouvrages afin d’améliorer le fonds existant.
Démarrage du projet « appui aux bibliothèques de la région d'El Kef : de nouveaux espaces interculturels de construction du citoyen / acteur de demain » qui a fait l’objet d’un co-financement de l’Union Européenne à hauteur de 80%. 12 spectacles d’artistes tunisiens et de la Seine-Maritime ont été présentés dans 12 bibliothèques du Kef (activité 1 du projet).

Les projets réalisés en 2017.

Appui à la mise en place d’une coopération entre le SDIS de la Seine-Maritime et la Direction Régionale de la Protection Civile au Kef. Une première mission technique s’est déroulée en décembre 2017, associant deux personnes du SDIS 76 et deux personnes de la Protection Civile du Kef ; cette mission s’est tenue sur une semaine, en deux temps, d’une part au Kef (2 jours) et d’autre part en Seine-Maritime (2 jours). Cette configuration a permis aux acteurs français et tunisiens de bien appréhender leurs territoires partenaires et de définir ensemble les objectifs d’un projet opérationnel qui se déroulera en 2018.

Le projet « Caravelle », piloté par le Centre Social de Bellencombre en liens étroits avec le service jeunesse du Département, a consisté à amener au Kef une caravane aménagée sur place en web radio itinérante, par un groupe de jeunes français et tunisiens ;
Des jeunes de la Seine-Maritime ont pris part au « forum jeunesse » qui s’est déroulé à Sfax en octobre 2017, pour la troisième édition. Ce forum était organisé par l’Ambassade de France en Tunisie ;


Quatre jeunes tunisiens ont pris part au « Forum des Collégiens », en tant que co-animateurs aux côtés du service jeunesse et de ses partenaires, en octobre 2017.

Coopération hospitalière

 Une convention est en cours de préparation entre les deux centres hospitaliers, et devrait être signée à l’occasion d’une mission de l’hôpital de Dieppe au Kef ; dans le cadre de cette convention est notamment prévue l’échange de stagiaires (internes) ;
Le Département a accompagné l’informatisation de l’hôpital d’El Kef par le biais d’une subvention pour l’acquisition de matériels afin d’informatiser les dossiers patients.

Agriculture / climat 

Un projet d’agriculture durable a été développé à la suite et sur la base du plan d’actions proposé par le Plan Climat réalisé en 2015 / 2016. Ce projet a reçu un accord de l’Agence Française de Développement qui a été sollicitée dans le cadre de la « Ficol 2017 » pour une subvention représentant 50 % du coût total du projet.  La mobilisation d’acteurs du territoire (centre de formation, professionnels de l’élevage…) est également envisagée. 
Ce projet a fait l’objet d’une contribution dans le cadre du Sommet international « Climate Chance II » (Sommet des acteurs non-étatiques engagés pour le climat, qui a mobilisé plus de 5 000 personnes venues de 80 pays) à Agadir en septembre 2017.

Lecture publique

Le projet : « appui aux bibliothèques de la région d’El Kef : de nouveaux espaces interculturels de construction du citoyen/acteur de demain » a démarré en février 2017. Il a bénéficié d’un financement de l’Union Européenne (sur EuropAid) de 80 % du coût total du projet. Ce projet, qui comporte quatre volets (développement de l’offre culturelle dans les bibliothèques d’El Kef (réalisé en avril 2017), renforcement des capacités d’animation des bibliothécaires (réalisé en novembre 2017), appui à l’aménagement d’une bibliothèque pilote et dotation en livres), mobilise fortement la Médiathèque Départementale de la Seine-Maritime. Il a également permis de mobiliser deux compagnies théâtrales de Seine-Maritime (du Havre et de la Métropole de Rouen) qui ont pu produire leur spectacle dans le cadre d’un festival organisé au Kef. 


D’autres projets, cités ci-dessous, sont d’ores et déjà en perspective :