Vos services Vos élus Vos sorties
AccueilLoisirs, TourismeDécouvrir la Seine-MaritimePortraitsAriane Doublet

Ariane Doublet

Retour

Ariane Doublet

La réalisatrice Ariane Doublet sort un film documentaire consacré au lin du Pays de Caux et à sa commercialisation. Une histoire de météo et de mondialisation.

Chinois. Tout commence il y a quatre ans, lorsque la réalisatrice du film Les Terriens sortis en 1999 aperçoit au coeur de la campagne de la Seine-Maritime un camion chargé d'un conteneur portant des inscriptions chinoises. Après quelques recherches, Ariane Doublet apprend qu'il s'agit en fait des filateurs chinois qui viennent s'approvisionner en matière première dans les coopératives linières locales. « Nous entendons souvent parler de la mondialisation sous forme de délocalisation.
Là, j'ai réalisé que pour vivre les agriculteurs normands avaient besoin des commandes chinoises et que le Chinois avait besoin du lin normand pour leurs filatures. » Ariane Doublet se lance alors dans la réalisation d'un documentaire de 75 minutes et tandis qu'elle filme, avec la complicité de la Coopérative “Terre de lin” les “histoires” de culture, de météo, de commerce et de spéculation, un cinéaste chinois Wen Hai lui envoie des images de l'autre bout du monde montrant le travail des ouvriers des filatures.
Le film La pluie et le beau temps naît de ce regard croisé. « J'ai voulu un titre lié au climat, à la pluie et au soleil qui conditionnent la culture du lin », reprend Ariane Doublet. « Je trouvais intéressant de voir comment l'économie mondiale peut être liée à la météo. »

Cauchois. Présenté au dernier festival international des films documentaires, le Cinéma du Réel, La Pluie et le beau temps s'inscrit dans la lignée du travail de la réalisatrice sur les évolutions du monde agricole, notamment à travers des exemples du département. « Ce que j'ai aimé ici m'a amené à faire mon premier film », poursuit Ariane Doublet. Intimement attachée à la Seine-Maritime et en particulier à Vattetot-sur-Mer, entre Etretat et Fécamp où elle séjourne régulièrement depuis sa plus tendre enfance, Ariane Doublet y a également trouvé ses meilleurs acteurs, toutes ces personnes qui ne sont pas des comédiens, mais qui font vivre ses films.
Les connaisseurs et les curieux pourront les retrouver dès le 2 novembre prochain lors de la sortie en salle du film ou au printemps prochain grâce à l'édition d'un coffret regroupant cinq films majeurs tournés
en Seine-Maritime par la réalisatrice. (Les Terriens, les Bêtes, les Sucriers de Colleville, La Maison neuve et La Pluie et le beau temps).