Vos services Vos élus Vos sorties
AccueilLoisirs, TourismeDécouvrir la Seine-MaritimePortraitsBernadette Browang

Bernadette Browang

Retour

L'urgence de parler du don d'organes

Depuis plus de 20 ans, Bernadette Browang vit avec le rein d'un autre. Une greffe qui lui a évité une vie bien difficile.

A la retraite depuis 7 ans, cette ancienne employée de banque milite pour le don d'organes et de tissus dans l'association Transplanteurs Donneurs de vie (Montivilliers). « Plus de 14 000 personnes attendent un organe, et chaque année, seules 4000 sont greffées », déplore-t-elle. Avec l'association, elle intervient sur les grandes manifestations, comme la Transat Jacques Vabre au Havre, ou les 24 heures motonautiques de Rouen, dans les collèges, les hôpitaux, ou encore dans les écoles d'infirmiers. Le message : parler à son entourage du don d'organes et dire qu'on l'autorise. Car en cas d'accident, les proches devront prendre cette décision dans l'urgence. « Un mort peut sauver six ou sept vies », rappelle Bernadette Browang qui évoque souvent son histoire ou celle du président de l'association, greffé du foie, pour convaincre. Si l'association se démène, difficile de connaître les retombées de son action. « Nous avons des échos de l'hôpital du Havre : peu de gens refusent le prélèvement, indique-t-elle. Mais globalement, nous avons du mal à faire baisser le pourcentage de refus ».

Infos :
02 35 13 99 67