Vos services Vos élus Vos sorties
AccueilLoisirs, TourismeDécouvrir la Seine-MaritimePortraitsFrançois Riou, sa vraie nature

François Riou, sa vraie nature

Retour

François Riou, sa vraie nature

François Riou nous dévoile sa vraie nature à partir des reliquats de notre culture artificielle.Artiste :
Sur la carte de visite de François Riou, on peut lire “sculpteur”. C'est un peu court sans doute, mais de toute manière une seule carte de visite n'aurait pas suffi à contenir l'ensemble des compétences, qualificatifs et attributions de ce personnage hors du commun. Alors pourquoi pas “entomologiste de la grande distribution”, “découvreur d'espèces en voie d'apparition”, “retourneur du quotidien” ou encore “transformeur” ? Pas évident de choisir…

Reprenons donc au début : François Riou, graveur de formation à l'école Boulle, s'est fixé un objectif à travers ses créations : bâtir un univers à la mesure de son imaginaire et de son inspiration. « Depuis cinq ans maintenant, au coeur de Montreuil, en banlieue parisienne, je crée mon propre inventaire naturaliste à partir de nos déchets du quotidien. »

Un choc, nature contre culture. Un travail sans fin. Carton d'emballage, capsule de boisson gazeuse, gobelet en plastique, casque de chantier… tout y passe pour faire naître des caméléons, des insectes de toute sorte, des squelettes, plus ou moins réels, réalistes, mais que souvent les scientifiques identifient.

Un drôle de projet qui ne pouvait que séduire le Muséum d'histoire naturelle de Rouen qui a “naturellement” décidé de consacrer une exposition à la mesure des oeuvres de François Riou.

Décalé :
À cette occasion, l'artiste présentera une partie de son travail et réalisera des oeuvres originales. Il est question notamment d'une grande tortue conçue à partir de cintres, mais aussi d'escargots. Côté références, François Riou cite à la cantonade, Magritte ou Hergé. Tiens, deux Belges ! Sans doute pour le côté décalé avec l'humour en plus. Deux aspects qui qualifient bien le travail de François Riou qui ne revendique aucun message et se veut avant tout accessible. « Les enfants sont tout de suite réceptifs à mes oeuvres. »

Car François Riou se tient à l'écart de la didactique écologiste et puise avant tout dans la fantaisie.

Infos : exposition au Muséum d'histoire naturelle de Rouen du 23 mars au 27 juin.