Vos services Vos élus Vos sorties
AccueilLoisirs, TourismeDécouvrir la Seine-MaritimePortraitsJulien Hugonnard Bert

Julien Hugonnard Bert

Retour

Julien Hugonnard-Bert jette l'encre

C'est à Rouen que Julien Hugonnard-Bert manie sa plume d'encreur de bandes dessinées. Son travail est si reconnu qu'il traverse même l'Atlantique.

Rôle :
Derrière sa table à dessins et ses bouteilles d'encre, Julien Hugonard Bert examine les crayonnés de plusieurs dessinateurs différents. Entre les cases et les lignes de ses planches, d'étranges visions : un loup-garou en pleine poursuite, le héros d'un Paris de science-fiction, un vaisseau spatial fendant les astres.
Julien encre tous les héros et toutes les créatures, de toutes les époques et de tous les endroits. D'Hannibal Meriadec, capitaine de navire, pirate et sorcier, au célèbre Dark Vador de la Guerre des Étoiles. Quand le dessin lui parvient, il lui faut lisser une perspective, aiguiser une ombre ou une silhouette, ouvrir une profondeur.
Son trait est parfois imperceptible et pourtant son rôle est capital : améliorer la lisibilité du noir et blanc avant l'ultime étape, la colorisation. Érudit et modeste, il se voit comme le projecteur qui oriente la lumière d'une scène, à la manière d'un directeur photo de cinéma.

Supers héros :
Dans son salon, les imaginaires se fracassent : un livre sur Léonard De Vinci croise le regard d'une femme dans un tableau de Klimt. Sentinelles impassibles, des figurines de Batman veillent sur les épaisses rangées d'ouvrages. Sur leurs reliures : Iron Man, Superman, Spiderman, beaucoup de personnages dont le nom se termine par la même sonorité. Il avoue dans un sourire « j'aime tout ce qui se finit en -an ». Dans un cadre, à côté de lui, des joueurs de cartes semblent acquiescer. Ce sont ceux de Cézanne.

Talent :
Ces héros aux supers pouvoirs sont devenus ses collègues de travail en 2008. Alors qu'il présente ses dessins à une convention en Angleterre, il fait la bonne rencontre, celle d'un éditeur de comics prêt à lui donner sa chance. Il lui donne le secret de la réussite : « si tu veux devenir encreur, le talent est important mais il faut surtout tenir les délais ». Une année de pratique lui suffit à trouver son style. Il se fait connaître en France et aux États-Unis et exerce aujourd'hui pour de grands noms de la BD : Panini, Delcourt, Dark Horse Comics. Au quotidien, il peut rendre plusieurs fois visite à sa boîte aux lettres. C'est l'inquiétude de soutenir la cadence qui le tenaille. Au rythme d'une page par jour et de 12 heures de travail, nul doute qu'à choisir un super pouvoir, Julien choisirait celui de téléporter le facteur.

Soleil Celtic – Hannibal Meriadec et les Larmes d'Odin. Dark Horse Comics - Star Wars: Agent of The Empire. http://julienhb.daportfolio.com