Vos services Vos élus Vos sorties
AccueilLoisirs, TourismeDécouvrir la Seine-MaritimePortraitsMatthieu Tordeur : le nouvel explorateur

Matthieu Tordeur : le nouvel explorateur

Retour
Publié : Il y a 2 mois
Environ 1 150 km, en plus ou moins 50 jours et par des températures de - 40 °C. En novembre, Matthieu Tordeur va tenter de relier la côte du continent Antarctique jusqu’au pôle Sud en solitaire, sans assistance et en autonomie totale. Agé de 26 ans et originaire de Mont-Saint-Aignan, il pourrait ainsi devenir le premier Français et le plus jeune explorateur au monde à réaliser cette expédition parrainée par Jean-Louis Etienne.
« Appelée la “terre des extrêmes”, l’Antarctique est finalement moins connu que la lune même si c’est un territoire aussi grand que la Chine et l’Inde réunis », constate le jeune aventurier. « Il est décrit comme le continent le plus hostile de la planète. C’est aussi le plus froid, le plus sec, le plus venteux et à l’altitude moyenne la plus élevée. »
Cette expédition, Matthieu Tordeur s’y prépare depuis dix ans. Ce voyage « dans le congélateur le plus grand de la planète » demande des conditions physiques et psychologiques exceptionnelles. Le froid et la solitude devront être gérés au quotidien tout comme les 50 jours de nourriture et d’essence tirés sur un traîneau qui pèsera au départ près de 90 kg. Pour autant, Matthieu Tordeur n’a pas la prétention de se prendre pour Christophe Colomb. « Vingt-six personnes ont déjà réalisées cette expédition » rappelle-t-il modestement.
Ce sont sa jeunesse et son expérience qui forcent aujourd’hui le respect. Matthieu Tordeur qui a déjà parcouru plus de 100 000 km à travers 90 pays est devenu l’an passé, à 25 ans, le plus jeune membre de la Société des Explorateurs français, fondée en 1937 par des personnalités comme Paul-Emile Victor et Théodore Monod.
Il a roulé à vélo à travers l’Europe, la Chine et le Pakistan. Il a traversé l’océan Atlantique à la voile. Il a couru 250 km dans le Sahara, skié 300 km au-delà du cercle polaire Arctique et participé à la Transcontinental Race. C’est lors de son tour du monde au volant d’une 4L pour promouvoir le microcrédit qu’il décide de devenir aventurier alors qu’il a été initié au goût des voyages par ses parents et ses lectures des albums de Tintin. « Mon tour du monde a été un tournant. J’ai eu l’envie de réaliser des projets encore plus ambitieux de faire des photos, d’écrire : de partager mes aventures. » Durant son nouveau défi, soutenu par le Département de la Seine-Maritime, Matthieu rendra compte de son quotidien. Une façon de devenir aussi un ambassadeur du développement durable. Départ prévu le 18 novembre.
Retrouvez toutes les aventures de Matthieu Tordeur sur son site www.matthieutordeur.com ; sur Instagram www.instagram.com/matthieutordeur et sur Facebook www.facebook.com/MatthieuTordeurAventure

Séance d'entraînement pour Matthieu Tordeur en Arctique


© Matthieu Tordeur


© Matthieu Tordeur


© Matthieu Tordeur


© Matthieu Tordeur