Vos services Vos élus Vos sorties
AccueilLoisirs, TourismeDécouvrir la Seine-MaritimePortraitsMuriel Robine : en mode accessible

Muriel Robine : en mode accessible

Retour
Publié : Il y a 3 ans

Muriel Robine et son association Cover dénichent et recensent les vêtements adaptés aux personnes en situation de handicap.

La mode n’a pas de frontière et ne devrait pas en connaître. La réalité est cependant bien diffé­rente et les personnes en situa­tion de handicap, notamment, doivent souvent faire face à la réalité du terrain et du marché pour trouver chaus­sure à leur pied ou mieux encore… Depuis quelques mois pourtant, une jeune fécam­poise a décidé de donner de son temps et une énergie colossale pour rendre la mode accessible à tous. Muriel Robine, ne fabrique pas, elle ne coud pas, mais elle a eu, début 2014, une idée remarquable et même remarquée par la Présidence de la République comme l’un des six projets innovants en la matière. Son concept, construit autour d’une association, paraît presque simple.

Et pourtant, son initiative est unique. Depuis un an, la présidente de l’association Cover cherche, fouille et déniche dans les commerces adaptés, mais aussi dans les grandes enseignes ayant pi­gnon sur rue, les vêtements ergonomiques adaptés à tous les handicaps : physiques, sensoriels ou mentaux. « Il peut s’agir de tenues sans dos ni face, des accessoires que l’on peut enfiler d’une main ou assis dans un fauteuil, explique Muriel Robine. Il peut aussi s’agir de vêtements adaptés aux personnes souffrant de sensibilités cutanées et qui ne supportent pas les étiquettes ou les coutures. » Un travail titanesque que Muriel Robine ne réalise pas seule.

À ses côtés, treize bénévoles repèrent et testent les produits. « Si ce travail nous a permis d’élaborer un cahier des charges, il est à l'origine de notre label : “Bien à Porter.” » Et les marques réagissent déjà. « Quand les vêtements trouvés conviennent, nous en faisons part aux enseignes concernées. Certaines ont souhaité travailler avec nous. » En local, Kiabi, Eram, Zara ou Jules, ont déjà fait part de leur intérêt pour accueillir le futur label, former leur personnel ou adapter leurs collections. Des collections mises en valeur dans un web-magazine créé sur-mesure. « “Coverdressing” est écrit et réa­lisé par nos bénévoles dont la majorité est en situation de handicap. Il nous permet de faire connaître les produits que nous es­sayons et d’aborder des sujets sur le han­dicap rarement traités ailleurs. » Et une fois encore, le succès est déjà au rendez-vous. Cette publication, unique en France et déjà lue dans plusieurs pays du monde, a aussi été saluée par les Pushgirls, des ac­trices américaines en fauteuil animatrices d’une émission de téléréalité américaine.