Vos services Vos élus Vos sorties
AccueilLoisirs, TourismeDécouvrir la Seine-MaritimePortraitsParc de Clères l'affaire pélicans

Parc de Clères l'affaire pélicans

Retour

Parc de Clères l'affaire pélicans

Espèce en voie de disparition, le pélican frisé compte désormais parmi les derniers pensionnaires arrivés au parc animalier et botanique de Clères.Il est résolument terminé le temps où les parcs zoologiques prélevaient des animaux dans la nature pour le plaisir des visiteurs qui venaient les admirer. Au contraire, aujourd'hui, les parcs animaliers remplissent des missions de conservation à travers des programmes d'élevage et de réintroduction dans la nature afin de sauvegarder des espèces en voie de disparition. Dix pélicans frisés sont ainsi arrivés au Parc de Clères, il y a quelques mois. Avec un poids de plus de 10 kg et une envergure de plus de 3 mètres, les dix nouveaux pensionnaires ont tous les atouts pour se faire remarquer au milieu des 2 000 autres oiseaux qui évoluent déjà dans le parc.

Le pélican frisé a d'ailleurs la particularité d'être le plus grand des pélicans et l'un des plus grands oiseaux du monde. La touffe plumeuse qui se trouve derrière sa tête et son cou lui a naturellement donné son nom de pélican frisé. Son bec impressionnant mesure autour de 40 cm et la poche qui se trouve en dessous lui sert en quelque sorte de filet de pêche. Car le pélican frisé consomme uniquement du poisson et pas moins de 1 kg par jour. Il vit en colonie et a l'habitude de pêcher en groupe en ramenant son “déjeuner” le long des berges. Migrateur sur de petites distances, il est originaire de sud-est de l'Europe et d'Asie et vit dans des zones humides, des marais, au bord de lacs, d'étangs ou de deltas où il affectionne particulièrement les roseaux. La disparition de son habitat, la raréfaction de sa nourriture et la pollution en font aujourd'hui une espèce en voie de disparition à l'état sauvage. Dans un enclos spécialement conçu à leur attention avec des graminées et un radeau flottant qui rappelle les petites îles où ils pondent, les pélicans frisés de Clères ont déjà apprivoisé leur nouveau domicile.

Dans un ou deux ans, ils devraient commencer à se reproduire et le programme européen d'élevage prendra alors tout son sens. À terme, la nature sera ainsi repeuplée grâce aux oiseaux nés en captivité. Pour faire la connaissance des pélicans frisés, rendez-vous au Parc de Clères. Il est ouvert tous les jours en mars et octobre de 10h à 18h30 ; d'avril à septembre de 10h à 19h et en février et novembre de 13h30 à 17h. Légende : En accueillant dix pélicans frisés qui viennent du Parc de Villars les Dombes réputé pour avoir la plus grande colonie captive de Pélicans frisés, le Parc de Clères participe à un programme de sauvegarde de l'espèce.