Vos services Vos élus Vos sorties
AccueilLoisirs, TourismeDécouvrir la Seine-MaritimePortraitsTigane

Tigane

Retour

Tigane, nouvelle star

Julien lui a ravi la vedette dans la finale de la Nouvelle Star, émission phare d'M6, mais Tigane avait déjà conquis le cœur des habitants de la Seine-Maritime. Portrait d'un chanteur qui pourrait bien aller très très loin…
Il voulait être médecin du monde, mais le verdict a été sans appel : trop nul en maths ! Qu'à cela ne tienne, il ira au bout de son autre passion : la chanson. Ça lui a pris un jour sur le podium d'une fête de la musique « J'avais 11 ans. C'est une pionne qui m'a poussé à chanter. Elle disait que j'avais une belle voix ».

La suite est là pour montrer qu'elle avait sans doute raison. Huit ans plus tard et quelques scènes par-ci par-là, Tigane s'est lancé. Sélectionné en décembre 2006 au casting de l'émission de M6, “La nouvelle star”, Tigane a su convaincre le jury jusqu'en finale avec sa voix chaude et ronde, son sens du rythme ; à deux doigts de la consécration.

Fan de Michael Jackson
Toute sa famille, les habitants de Canteleu, sa ville, ses “potes” auront été à fond derrière lui jusqu'au bout ; couvrant de leurs applaudissements aux cris de « Tigane y va gagner !» leur nouvelle idole devenue brusquement… intouchable. Car entre les séances de dédicace, les répétions, les interviews minutées, Tigane a vite découvert le métier de chanteur à plein temps. « À 19 ans, j'ai l'impression de réaliser mon rêve ! », s'enthousiasme-t-il ; avec toujours ce large sourire qui le rend immédiatement sympathique et au fond de lui, ce sentiment grandissant qu'une véritable vocation est en train de naître. « Julien ou moi, c'était une question de goût, nous avions deux univers vraiment très différents », relativise Tigane.
Lui, son truc, c'est la soul. « J'aime le côté épuré. Il y a un feeling très particulier qui s'établit avec le public ». Grandi au rythme de Michael Jackson, grand admirateur de Stevie Wonder, d'Aretha Franklin ou d'Alicia Keys, il aime aussi la danse hip-hop, plus que le foot ou le sport en général : « Je suis trop fainéant pour çà ! », s'amuse-t-il. Pour autant il ne manque pas de ténacité quand la passion s'y mêle. Tigane a toujours été un autodidacte, avançant sans trop y croire mais avec conviction, fatalement surpris par le résultat.

Vraie star
Bien sûr, on lui soupçonnera une petite pointe de déception de ne pas être arrivé premier mais il ne s'imaginait déjà pas en finale et l'aventure aura pris pour lui des allures de coup d'envoi. Aujourd'hui, il sait qu'il ne lâchera plus : « Je veux en faire mon métier ». Peut-être retournera-t-il à la fac mais il se voit déjà en tournée, gagner en maturité, faire évoluer son répertoire. En restant dans le registre acoustique certes, mais avec quelques touches de guitare électrique, des sonorités plus reggae ? « En fait, je m'intéresse à tous les nouveaux styles de musique ».

Tigane a déjà tout d'une vraie star, le talent, la franche simplicité et la ferme volonté de ne pas oublier d'où il vient. Il a envie de dire merci, merci… Il sait aussi ce qu'il a pu représenter pour les jeunes de son quartier et le message qu'il a maintenant envie de leur faire passer, tout simplement : osez !