Vos services Vos élus Vos sorties
AccueilLoisirs, TourismeDécouvrir la Seine-MaritimePortraitsTokyo/Overtones, classe et talent

Tokyo/Overtones, classe et talent

Retour

Tokyo/Overtones, classe et talent

Doucement mais sûrement, le groupe havrais Tokyo/Overtones s'impose avec classe et talent sur la scène musicale nationale. Dans un style pop rock renouvelé, il apporte sa touche personnelle qui emporte l'adhésion d'un public averti. C'est le moment où jamais de renouveler sa discothèque…
Ce n'était pas une bande de copains, juste des connaissances. Parfois c'est mieux. « On a appris à travailler ensemble. On est tous très complémentaires. C'est ce qui fait notre force », constate Laurent Ambroggiani, le chanteur d'un groupe qui monte qui monte… Fin 1999, Laurent (chant, guitare), William (guitare, clavier), Virgile (basse, clavier) et Sébastien (batterie) décident de mettre en commun leurs parcours musicaux et se lancent sur une première démo 4 titres « enregistrée à la maison » sous le nom de Tokyo/ Overtones.

Ambiances sonores

« Le nom sonnait bien. Tokyo, c'est une ville qui mélange tradition et modernité. Comme nous, de l'électro sur un fond pop ». Et Overtones ? « Ce sont les harmoniques, des notes cachées ». Le petit plus qui soulève l'émotion, donne à la musique sa dimension intrigante.



La sortie d'un 6 titres en 2002 sous le label caennais Cosmosonic, The Polar e.p., attire les critiques élogieuses et propulse le groupe sur le devant de la scène haut-normande.

Le groupe a créé la surprise et commence à nouer des contacts intéressants. Les concerts se bousculent : février 2002, T/O est en première partie de Dionysos à Notre-Dame de Gravenchon, en mars, à Londres puis à Orléans, à Rennes, Amiens, Alençon…
Tantôt sensible, presque mélancolique virant brusquement à l'emballement frénétique, ensorcelante, soufflant le chaud et le froid, la musique de Tokyo/Overtones séduit par ses contrastes, la diversité de ses ambiances sonores.

Révélation Printemps de Bourges 2005

Après deux ans de travail, c'est enfin la sortie d'un premier album éponyme et autoproduit, réalisé dans le studio de David Fontaine (Tahiti 80, Dionysos…).

Avec une musique peaufinée à l'ordinateur, vibrant selon l'humeur, l'oreille se laisse emporter par la voix coulante du chanteur qui depuis le début a pris le parti de chanter en anglais. « C'est une question de sonorités », plaide-t-il. La musique de Tokyo/Overtones fonctionne comme une alchimie, enchaînant les rythmiques avec un naturel éclatant. Sélectionné au Printemps de Bourges 2005 dans la catégorie pop rock pour la Haute-Normandie, le groupe participe aussi pour la deuxième fois (après 2001) au festival d'Evreux “Le Rock dans tous ses États” et ne semble plus perdre une occasion de se faire remarquer. Tout en affirmant leur identité sur scène, les quatre musiciens travaillent activement à la préparation d'un second album qu'ils comptent sortir courant 2006. « Ce sera encore plus épuré, une musique plus directe, plus évidente », promet Laurent Ambroggiani.

Pour un public tout simplement avide de sensations.