Vos services Vos élus Vos sorties
AccueilPersonnes âgéesBien vieillirLutte contre l'isolement ou MONALISA

Lutte contre l'isolement ou MONALISA

Publié : Il y a 2 mois

La journée Bien Vieillir en Seine-Maritime donne le “la”.  Le “Bien Vieillir” est un défi humain et sociétal majeur pour lequel le Département et ses partenaires s’engagent au quotidien. L’objectif est en effet d’offrir à chacun et chacune les moyens de s’assurer une vieillesse en bonne santé, synonyme d’épanouissement pour soi et les autres. C’est sur le fondement de cet engagement que le Département, l’Agence Régionale de Santé, les Caisses de l’inter-régime et leurs partenaires de la Conférence des Financeurs de la Perte d’Autonomie ont souhaité organiser, le 29 novembre, la journée Bien Vieillir en Seine-Maritime.
Si cette journée a permis de suivre des expériences, des conférences et des échanges et de découvrir un éventail d’actions soutenues, portées et promues par le Département et ses partenaires dans des domaines aussi divers que l’habitat, le bien-être, l’équilibre, le lien social, l’accès aux droits, la santé ou encore le numérique, elle a été l’occasion pour la collectivité départementale de signer la charte Monalisa (Mobilisation NAtionale contre L’ISolement des Agés).


Monalisa : un engagement collectif

Cette charte, impliquant la CARSAT, la MSA, le RSI, l’ARS Normandie, l’association des Petits Frères des Pauvres, France Bénévolat, l’association AGIR Abcd, la Mutualité Française, Humanis et l’Association de Coopération Sociale et d’Action et de Développement (ACSAD) est l’une des réponses de la loi d’adaptation de la société au vieillissement et du plan national de la perte d’autonomie.

Il s’agit de favoriser l'engagement de la société civile et des citoyens afin de lutter contre l’isolement social des personnes âgées et en faire un enjeu majeur de cohésion et d'unité nationale pour mieux “vivre et faire société ensemble”. La dynamique Monalisa correspond au cœur de métier du Département, dont l’action sociale est la principale compétence. Elle implique une démarche partenariale et territoriale durable, pour soutenir l’émergence et le déploiement d'équipes citoyennes, composées de bénévoles, soutenus et intégrés sur leur territoire.
 
Une signature, et après ?

Suite à la signature de cette charte ce 29 novembre, le Département avec les autres membres initiateurs lanceront la coopération départementale le 7 février 2018 en présence de l’ensemble des acteurs concernés. L’enjeu majeur d’une coopération départementale est de fédérer, sur un territoire, l’ensemble des acteurs intéressés par la lutte contre l’isolement afin de définir, par une mutualisation des moyens humains, matériels et financiers, un programme d’action coordonné pour répondre aux besoins de l’ensemble des publics des personnes âgées et proposer une offre de qualité en tout point du territoire.