Actualités Pour vous +servir Seine-MariTEAM76
Seine-MariTEAM76

Seine-MariTEAM76

La sortie Seinoscope : Normandie Impressionniste

Publié : Il y a 3 mois
La cinquième édition de ce festival artistique et pluridisciplinaire a lieu du 22 mars au 22 septembre dans toute la Normandie. En Seine-Maritime, de nombreux sites, musées et autres structures culturelles s’associent à l’évènement en proposant expositions, spectacles, animations et rendez-vous ouverts au plus grand nombre.

Après une édition 2020 perturbée par la crise sanitaire, Normandie Impressionniste revient pour coïncider avec les 150 ans du mouvement pictural. Si de nombreux arts participent à l’hommage : littérature, musique, danse, cinéma, photographie, théâtre, les expositions forment la clé de voûte du festival. Sur le territoire seinomarin, le musée des Beaux-Arts de Rouen propose dès ce vendredi David Hockney: Normandism, un ensemble de portraits et de paysages peints sur toile ou élaborés sur tablette numérique par l’artiste britannique, figure majeure du mouvement pop art et normand d’adoption. En mai et au même endroit, c’est Whistler qui est à l’honneur avec une trentaine de ses œuvres. Ce peintre américain incontournable de la fin du XIXe siècle a exercé une grande influence dans le monde entier, et notamment auprès d’artistes européens, dont certains Impressionnistes.
 
Au Havre - ville de naissance de l’impressionnisme grâce à Claude Monet et sa toile Impression Soleil Levant (image de couverture ci-dessus) - le musée d'Art moderne André-Malraux ouvre, en mai également, un dialogue artistique avec Photographier en Normandie (1840-1890). Peinture et photo ont fait bon ménage jadis en terres normandes et les deux cents œuvres présentées abordent aussi bien le quotidien que les paysages bucoliques, les scènes estivales ou l’architecture balnéaire. De son côté, le parc de Clères invite le public en juin à découvrir « Les Impressionnistes en Lego ». Plus de 300 000 briques sont assemblées au château pour composer quatorze tableaux impressionnistes et scènes d’époque. À Jumièges, fin mai, la célèbre abbaye pare ses ruines d’œuvres sculpturales et son logis abbatial de projections vidéo.
 
Au-delà de cet avant-goût du programme, il faut aussi souligner le caractère contemporain et avant-gardiste du festival qui a convié de nombreux artistes de disciplines différentes à partager leurs univers sur des scènes parfois surprenantes. Citons comme exemples la plage d’Étretat, avec Arcanes paysages de la danseuse et chorégraphe Emmanuelle Vo-Dinh, ou la patinoire de Rouen, avec Digital ParadICE IA, une installation interactive qui illumine la glace, transformée en kaléidoscope mouvant au gré des arabesques dessinées par les lames des patineurs et patineuses.
 
Les informations pratiques figurent sur la page Seinoscope dédiée à Normandie Impressionniste 2024.