Actualités Pour vous +servir Covid-19 : Point de situation
COVID-19 : point de situation
Covid-19 : Point de situation

Covid-19 : Point de situation

Les ports de pêche départementaux

©Marceau Bellenger

De commerce, de pêche ou de plaisance, les ports concentrent une part importante de l’activité économique du département. Liés à l’identité de la Seine-Maritime, ils participent à l’histoire et au charme de notre façade littorale.

Trois ports de commerce et de pêche relèvent de l’autorité du Conseil Départemental.

Le port du Tréport

Il est la propriété du Département, par arrêté préfectoral du 30 décembre 1983, et en concession complète à la CCI littoral Hauts de France, qui en assure l’exploitation.

On y retrouve 3 activités distinctes sur 62 hectares de superficie :

  • Port de commerce : 250 000 tonnes par an environ (80 % d’importation et 20 % d’exportation), 11 postes de déchargement à quai, 86 000 m² de surfaces dont 6 hangars de stockage
  • Port de pêche : 6 000 tonnes de produits aquatiques pêchés par an environ, une flottille de 48 navires
  • Port de plaisance : 220 places dont 5 destinées aux visiteurs avec des services à disposition tels que des bornes eau et électricité et des sanitaires

Le Port du Tréport représente environ 359 emplois directs et 759 emplois indirects.

Le port de Fécamp

Il est la propriété du Département, par arrêté préfectoral du 30 décembre 1983. Il est géré par le Département, à l’exception de l’outillage concédé à la CCI Seine Estuaire.

On y retrouve 3 activités distinctes sur 47 hectares de superficie :

  • Port de commerce : 250 000 tonnes par an environ (80 % d’importation et 20 % d’exportation), 7 postes de déchargement à quai dont 1 en plaine eau, 43 m² de surface dont 12 hangars de stockage
  • Port de pêche : 5 000 tonnes de produits aquatiques pêchés par an environ, une flottille de 34 navires
  • Port de plaisance : 980 places dont 75 destinés aux visiteurs, 180 places dans le port à sec avec des services à disposition tels que station-service, déchèterie, pompes à effluents et aires de carénage.

Le port de Fécamp représente environ 209 emplois directs et 475 emplois indirects.

Le port de pêche du Havre

Il est la propriété du Département depuis janvier 2019. Sa gestion est concédée par le Département à la CCI Seine Estuaire.

Le port de pêche du Havre a une gouvernance partagée entre le Département et Le Havre Seine Métropole. Son port de pêche a pour caractéristiques :

  • 3 000 tonnes de produits aquatiques pêchés par an environ, une flottille de 23 navires,
  • des services à disposition tels que station-service, déchèterie, bornes automatiques de distribution eau et électricité et des balances de pesée.