Actualités Pour vous +servir Covid-19 : Point de situation
Covid-19 : Point de situation

Covid-19 : Point de situation

L'agriculture en Seine-Maritime

©Marceau Bellenger

La Seine-Maritime est le douzième département agricole français. Riche et diversifiée, son agriculture est soutenue aussi bien au niveau financier que sanitaire par les politiques départementales.

La loi NOTRe a conféré la compétence économie, dont fait partie l’agriculture, à la Région. Cependant elle permet aux Conseils départementaux d’établir une convention avec celle-ci pour maintenir leur soutien au monde agricole.

Ce partenariat autorise ainsi l’intervention du Département de la Seine-Maritime, complémentaire aux aides régionales agricoles, pour les « petits investissements, de modernisation et de développement des exploitations agricoles, strictement inférieurs à 10 000 € HT » et pour le « fonctionnement des structures d’accompagnement et d’animation de l’économie agricole et aux exploitations agricoles » sur des thématiques définies.

C’est dans ce cadre que le Conseil Départemental de la Seine-Maritime du 28 mars 2017 a adopté les différents axes de la politique agricole 2017/2020.

Les engagements du Département

  • Accompagner des petits investissements dans les exploitations d’élevage
  • Soutenir la protection des productions contre les aléas climatiques
  • Inciter la valorisation locale des produits agricoles
  • Développer l’approvisionnement local de la restauration collective
  • Soutenir le remplacement des éleveurs
  • Accompagner les agriculteurs en difficulté
  • Veiller à une bonne santé animale
  • Participer au Salon International de l’Agriculture
  • Soutenir les manifestations d’envergure départementale
  • Préserver / restructurer les exploitations, limiter la consommation foncière agricole
  • Protéger la ressource en eau, la biodiversité, l’environnement, prévenir, lutter contre le ruissellement, l’érosion, les risques

L’aide aux petits investissements matériels

Qui est concerné par ces actions de soutien ? 

  • Les élevages 
  • La transformation et la commercialisation des produits fermiers 
  • Ce qui a trait au maraîchage, à l’arboriculture et à l’horticulture 
  • Ce qui a vocation sanitaire 
  • L’agritourisme
  • Les travaux de plantation et les restaurations de haies bocagères ou de talus

Le soutien spécifique à l’élevage, lui, se divise en 2 objectifs : le remplacement des éleveurs pour pérenniser les exploitations et l’appui de différentes manifestations départementales comme les concours bovin afin de maintenir ou renouer le lien entre le monde agricole et le grand public

Le Département veille aussi à la sécurité sanitaire et la bonne santé animale. Il finance et met à disposition le Laboratoire Départemental d'Analyses de la Seine-Maritime (LDA76). Un outil d'aide au diagnostic de maladies animales et d'évaluation de la qualité des aliments. Cette structure s’adresse aux administrations, collectivités locales, structures intercommunales, producteurs fermiers, artisans, commerçants et industriels.

De plus, il apporte une aide financière de 400 000 euros au Groupement de Défense contre les Maladies Animales (GDMA), dans le but de garantir la bonne santé des animaux d’élevage. Ses aides s’appliquent aussi à des organisations professionnelles agissant pour la prévention et la surveillance des épizooties animales, la santé et la protection des abeilles, la lutte contre les animaux dits nuisibles comme le frelon asiatique par exemple