Actualités Pour vous +servir Covid-19 : Point de situation
COVID-19 : point de situation
Covid-19 : Point de situation

Covid-19 : Point de situation

Plan de fauchage

©Marceau Bellenger

Chaque année, le Département de la Seine-Maritime assure l’entretien des talus et accotements des routes. Le fauchage raisonné permet de concilier la préservation de la biodiversité locale et tout en assurant la sécurité des usagers.

Le réseau routier est fauché lors de 2 périodes principales

Tous les carrefours et virages sont fauchés en priorité pour la sécurité des usagers.

- La 1ère période en mai et juin avec 1 passage sur 1 m /1,20 m depuis le bord de la route. Au droit des parcelles cultivées si l'accotement est inférieur à 3 passages, il sera totalement fauché.

- La 2ème période débute en mi-août et début septembre pour le fauchage de l’ensemble des bords de routes et des talus.

- Entre ces deux périodes si la pousse de la végétation est très importante, le fauchage peut être reconduit à partir du mois de juillet selon les mêmes modalités que pour la 1ère période.

Les points particuliers

Les aires de repos et les anneaux de giratoires sont régulièrement entretenus afin de garantir un traitement qualitatif et soigné de ces espaces routiers particuliers.
Les abords routiers de grande superficie sont fauchés une année sur deux après leur identification, en concertation avec les communes.
Dans les hameaux et les zones urbaines diffuses, lorsque les communes ne souhaitent pas effectuer l’entretien des accotements par leurs propres moyens, le Département réalise le fauchage selon les mêmes modalités que sur l’ensemble de ses routes situées en dehors des agglomérations.

Pour une gestion durable avec le “zéro phyto”

Le projet du Département de ne pas utiliser de produit phytosanitaire pour lutter contre les espèces indésirables sur le bord des routes départementales est mis en œuvre grâce à la modernisation du matériel, au développement des espaces fleuris sur les accotements, à la pose systématique de plaques anti-végétation au pied des panneaux de signalisation ainsi qu’à l’utilisation de semis à pousse lente qui favorisent la reconstitution des talus.

Concilier sécurité des usagers et biodiversité

La grande diversité des plantes et animaux sauvages qui trouvent refuge dans l’espace naturel des accotements routiers, représente un véritable patrimoine environnemental et paysager. Le Département de la Seine-Maritime souhaite le respecter grâce à un mode d’entretien adapté tout en tenant compte de l’économie locale et agricole.

Une écoute permanente

Le CIGT du Département (Centre d’Information et de Gestion du Trafic) reste à l’écoute des usagers et des professionnels au 0800 876 876 ou sur www. inforoute76.fr