Actualités Pour vous +servir Covid-19 : Point de situation
Covid-19 : Point de situation

Covid-19 : Point de situation

Soutenir l'enfant et sa famille

©Archives Dpt 76 Alan Aubry

Le Conseil Départemental peut apporter des aides aux familles qui ont besoin d’un accompagnement pour assurer l’éducation de leurs enfants.

L’aide à domicile

L’aide à domicile est un moyen préventif d’intervention et d’aide mis à la disposition des familles. Elle peut être attribuée quand la santé de l’enfant, sa sécurité ou son éducation le nécessite.

La technicienne d’intervention sociale et familiale (TISF) et l’aide à vocation sociale (AVS)

L’intervention peut avoir lieu auprès des familles au sein desquelles, il convient de prévenir une dégradation de la situation à partir du constat de certaines difficultés :

  • Mauvaise organisation matérielle et quotidienne de la vie familiale
  • Difficultés relationnelles intrafamiliales
  • Difficultés d’adaptation à un nouveau milieu de vie
  • Méconnaissance des besoins de l’enfant
  • Défaillance éducative impactant la prise en charge de l’enfant

L’intervention d’un service d’Aide Éducative à Domicile (AED)

L’Action Éducative à Domicile répond aux difficultés qui ont des incidences sur la prise en charge éducative de l’enfant comme :

  • Des conditions éducatives inadaptées à l’âge et aux besoins de l’enfant
  • Une difficulté dans le positionnement parental
  • Des troubles du comportement chez l’enfant
  • Des difficultés relationnelles intra familiales

Les mesures d’Aide Éducative à Domicile sont des interventions contractualisées pour chaque enfant en fonction des besoins identifiés. L’aide est accordée sur la demande du ou des détenteurs de l’autorité parentale.

L’AED est décidée pour une durée de 6 mois renouvelable.

L’aide financière

L’Aide Départementale Financière Éducative (ADFE) est destinée à apporter un soutien financier à des familles qui connaissent une insuffisance des ressources dans le but de préserver l’équilibre familial et/ou pour favoriser le maintien des enfants au foyer.

Elle s’inscrit dans un projet construit dans l’intérêt de l’enfant entre le ou les détenteurs de l’autorité parentale et le travailleur social instructeur de la demande. L'ADFE n’intervient qu’après recours aux financements de droit commun et en complément des capacités financières de la famille.

L’aide peut porter sur :

  • Les soins de santé
  • Les activités socio-culturelles
  • Les frais liés à l’accueil de la petite enfance
  • Des difficultés liées à une séparation temporaire
  • L’exercice d’un droit de garde
  • Les besoins de première nécessité