Actualités Pour vous +servir Construire ensemble les solidarités de demain
Construire ensemble les solidarités de demain

Construire ensemble les solidarités de demain

Autonomie

Le Département, en partenariat avec l'ensemble des acteurs concernés, accompagne les parcours de vie des personnes âgées et handicapées.

La politique en faveur des personnes âgées

“Bien vieillir” est l’une des priorités du Département de la Seine-Maritime qui concentre son travail et ses moyens sur l’amélioration de la qualité de vie des personnes âgées vieillissantes. Il s’agit notamment de maintenir et de favoriser leur autonomie et de soutenir les structures spécialisées.

Le Conseil départemental accomplit ses missions en partenariat avec tous les acteurs du territoire : collectivités, maisons de retraite, associations et bien d’autres encore.

Son action suit les grands principes du schéma de l’autonomie 2018-2022 :

  • inclusion sociale et participation des usagers
  • offre adaptée aux attentes et aux besoins
  • politiques de l’autonomie fortes et cohérentes

La personne âgée, au cœur de toutes les missions, bénéficie de nombreuses aides. Ces dernières, financières ou psychologiques, s’adressent aussi à la famille, aux aidants, aux structures. Et si la santé constitue l’aspect le plus important, l’autre grande préoccupation qui définit la politique départementale est le maintien de l’autonomie.

Les actions du Département en faveur des personnes âgées

  • Les aides : Allocation personnalisée d’autonomie (APA), aides à domicile, aides hébergement hors du domicile, cartes mobilité inclusion (CMI)
  • Les actions ciblées sur certaines questions comme celle des droits (comment les exercer en cas de maltraitance, en établissement, en accueil familial, en tant qu’usager d’un service d’aide à domicile)
  • Les soutiens divers à l’entourage familial (temps libre, rémunération pour apporter de l’aide, hébergement, accompagnement en fin de vie)
  • L’information et des suivis de demandes : services en ligne, contacts de professionnels, caisses de retraite, points info de proximité
  • Les subventions à des Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) mais aussi à des  comités ou des clubs du troisième âge
  • L’adhésion à la charte MONALISA (Mobilisation nationale contre l’isolement des Âgés) qui fédère professionnels et bénévoles dans la lutte contre l’isolement
  • Part’âges 76, un outil collaboratif en ligne qui compile des fiches informatives sur différents sujets : lien social, prévention des chutes, usage du numérique, bien-être, sommeil, cadre de vie.

La politique en faveur des personnes handicapées

Le Conseil départemental agit pour le bien-être et l’autonomie des personnes handicapées à travers de nombreuses aides et dispositifs. Un travail réalisé en partenariat avec tous les acteurs du territoire.

La politique handicap que mène le Département suit les 3 grands principes du schéma de l’autonomie 2018-2022 : inclusion sociale et participation des usagers, offre adaptée aux attentes et aux besoins, politiques de l’autonomie fortes et cohérentes. En 2020, près de 158 millions d’euros sont consacrés aux personnes handicapées. Ce budget important sert à de nombreux dispositifs, actions et structures répartis sur toute la Seine-Maritime.

Les actions du Département en faveur des personnes handicapées

Le Département de la Seine-Maritime accompagne le quotidien des personnes en situation de handicap à travers divers dispositifs dont l’objectif principal et de préserver ou d’améliorer leur qualité de vie et de maintenir ou favoriser leur autonomie :

  • par des aides et des prestations, 
  • par des actions ciblées sur certaines questions comme celle des droits (comment les exercer en cas de maltraitance, en établissement, en accueil familial, en tant qu’usager d’un service d’aide à domicile),
  • via une Maison Départementale des Personnes Handicapées, structure d’accueil et d’accompagnement pour les personnes handicapées, leur famille mais aussi pour les soignants, professionnels et services du Département,
  • par des missions et dispositifs concernant le logement, le travail et la mobilité,
  • par le Conseil départemental de la citoyenneté et de l’autonomie, qui donne son avis et formule des recommandations sur les politiques à suivre,
  • par le Règlement départemental d’aide sociale qui informe professionnels et usagers sur les conditions d’accès aux aides et aux prestations d’aide sociale en vigueur,
  • par des soutiens à des structures de tourisme ou de sport adapté.

Le schéma départemental de l'autonomie

Le schéma départemental de l'autonomie en faveur des personnes âgées et des personnes en situation de handicap dresse un bilan de la situation en Seine-Maritime et définit des stratégies pour améliorer le quotidien des usagers.

L’accompagnement des personnes âgées et des personnes en situation de handicap est l’une des principales missions du Département de la Seine-Maritime. De nombreux dispositifs et actions sont mis en place pour favoriser la prise en charge et l’autonomie de ces personnes souvent fragiles.

Afin de concevoir et d’affiner au mieux sa politique, le Département a voté le 21 juin 2018 le Schéma départemental de l'autonomie 2018-2022. Un véritable état des lieux doublé d’une feuille de route pour les prochaines années réalisé en concertation avec tous les acteurs du territoire (usagers, collectivités, maisons de retraite, associations).

Le schéma de l’autonomie 2018-2022  est composé de 3 grands axes :

  • Favoriser l’inclusion sociale et la pleine participation des usagers
  • Soutenir la mise en place d’une offre adaptée et diversifiée
  • Garantir la cohérence des politiques de l’autonomie

 

 

Le Conseil Départemental de la Citoyenneté et de l'Autonomie

Le Conseil Départemental de la Citoyenneté et de l’Autonomie (CDCA) est une instance consultative au service des personnes âgées et les personnes handicapées. Il est composé de représentants des institutions, d’usagers et de leurs proches ainsi que de professionnels du secteur.

Né de la mise en œuvre de la loi du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement, dite loi ASV, le Conseil Départemental de la Citoyenneté et de l’Autonomie (CDCA) a été mis en place en Seine-Maritime le 14 février 2018. Il remplace notamment le Conseil Départemental Consultatif des Personnes Handicapées (CDCPH).

C’est le président du Conseil départemental qui est à la tête de cette instance comprenant 88 membres et composée de 2 formations : une dédiée aux personnes handicapées et l’autre aux personnes âgées. Des représentants de ces usagers, d’institutions (Etat, Département, ARS…), de professionnels ou d’autres organismes concernés par les politiques d’autonomie ou de citoyenneté font partie du CDCA.

Le rôle de ce dernier est d’émettre des avis et des recommandations : prévention, accompagnement médico-social et accès aux soins, aides humaines ou techniques, transport, logement, aide aux aidants, maintien à domicile, culture, loisirs, vie associative. De nombreuses questions sont régulièrement abordées et le Conseil est toujours consulté à propos des schémas départementaux.

C’est à travers des rencontres, débats et réunions plénières tout au long de l’année que le Conseil peut ainsi élaborer de futures actions en faveur des personnes âgées ou handicapées.

En Seine-Maritime, c’est Monsieur Michel PONS qui a été élu vice-président du CDCA, chargé de la formation spécialisée "personnes en situation de handicap". Monsieur Jean-Pierre BILLON, lui, a été élu Vice-Président du CDCA, chargé de la formation spécialisée "personnes âgées".

Le Portail national d’information pour les personnes âgées et leurs proches contient plus d’informations sur le CDCA. Le décret qui explique en détail son fonctionnement se trouve à l'adresse ci-dessous.

Lutte contre l'isolement - Monalisa

Le Département adhère depuis 2017 à la charte MONALISA (Mobilisation nationale contre l’isolement des Âgés) qui fédère professionnels et bénévoles autour de la lutte contre l’isolement.

La charte MONALISA a été officiellement signée par le Département, la CARSAT et la MSA, le 29 novembre 2017. Le dispositif favorise l'engagement de la société civile et de citoyens bénévoles dans la lutte contre l’isolement social des personnes âgées.

Quelques mois plus tard, en février 2018, c’est une coopération départementale MONALISA qui naissait. Ses objectifs : fédérer sur le territoire l’ensemble des acteurs intéressés par la lutte et mutualiser les moyens humains, matériels et financiers.

La coopération coordonne et soutient les actions bénévoles. Elle a élaboré plusieurs outils en faveur des associations et des organismes impliqués localement :

  • Organisation de formations socle MONALISA ou de temps d’échanges des pratiques
  • Elaboration d’un annuaire publié sur le site du Département qui recense les coordonnées de tous les organismes ou associations impliqués dans la lutte contre l’isolement social des personnes âgées
  • Création d’un espace partagé dédié aux acteurs de la lutte contre l’isolement social permettant de partager des informations et des outils mais aussi de dialoguer entre pairs
  • Inscription sur la banque d’initiatives Part’âges 76 présentant les actions existantes sur le territoire départemental en matière de prévention de l’isolement social

Pour savoir comment agir face à une situation d’isolement ou connaître les associations à contacter pour devenir bénévole, consulter la plaquette "Rompre L’isolement- Permettre à nos aînés de maintenir des liens sociaux"
 
Si vous souhaitez vous inscrire dans cette démarche partagée de prévention de l’isolement social des personnes âgées et adhérer à la coopération départementale MONALISA de la Seine-Maritime, vous pouvez aussi contacter Nathalie Ponthieux, par mail nathalie.ponthieux@seinemaritime.fr ou par téléphone : 02 35 03 52 22.

Pour en savoir plus

Cette vidéo propose des témoignages de bénévoles engagés dans la démarche de lutte contre l’isolement social des personnes âgées. Ils ont été enregistrés le 25 septembre 2019, lors de la journée des bénévoles organisée par la coopération départementale Monalisa.