Actualités Pour vous +servir Aides aux collégiens
Aides aux collégiens

Aides aux collégiens

Les modes d’accueil et l’inclusion du jeune enfant

©Marceau Bellenger

Les modes d’accueil du jeune enfant veillent à la santé, la sécurité, le bien-être, au développement et contribuent à l’éducation et à l’inclusion de tous les enfants qui leur sont confiés dans le respect de l’autorité parentale.

Pour vous aider à choisir le mode d’accueil, le plus adapté à vos besoins et à ceux de votre enfant, vous trouverez ci-dessous les différentes options qui s’offrent à vous.

Quel que soit le mode d’accueil que vous choisirez, vous pourrez bénéficier du complément de libre choix de mode de garde, en déposant une demande soit auprès de la Mutualité Sociale Agricole (MSA) soit auprès de la Caisse d'Allocations Familiales (CAF) selon le régime de sécurité sociale dont vous relevez.

Pour connaître les structures et services d’accueil, les plus proches de chez vous, contactez votre mairie. De plus, un répertoire départemental des différents modes d’accueil proposés pour les enfants en situation de handicap est également à votre disposition ci-dessous.
 

1. Les assistants maternels


L’assistant maternel est un professionnel de la petite enfance, qui doit :
→     Avoir été agréé par le Président du conseil départemental après avis des services de la Protection Maternelle et Infantile (PMI)
→     Suivre, à l’issue de l’obtention de l’agrément, une formation d’une durée de 120 heures, dont 80 heures doivent obligatoirement être réalisées avant l’accueil du premier enfant.

L’assistant maternel peut exercer son activité à son domicile, en Maison d’Assistant Maternel (MAM) ou au sein d’une crèche familiale :

À domicile
L’assistant maternel, employé par un ou plusieurs particuliers employeurs, accueille les enfants qui lui sont confiés à son domicile.

En Maison d’Assistants Maternels
L’assistant maternel, employé par un ou plusieurs particuliers employeurs, accueille les enfants qui lui sont confiés au sein d’un lieu appelé « Maison d’Assistants Maternels », distinct de son domicile ou celui de ses employeurs, et spécialement aménagé à cet effet.
Le nombre d’assistants maternels pouvant exercer dans une même Maison d’Assistants Maternels est d’un à maximum quatre professionnels simultanément.

En Crèche Familiale
La crèche familiale est un compromis entre l’assistant maternel et l’accueil en collectivité. En effet, les enfants sont accueillis au domicile de l’assistant maternel, et une à deux fois par semaine, l’assistant maternel se rend avec les enfants accueillis dans les locaux d’un accueil collectif.

À la différence des accueils précédents, le parent particulier n’est pas considéré comme l’employeur de l’assistant maternel qui accueille leur(s) enfant(s). Le parent rémunère la crèche familiale, qui reverse sa rémunération à l’assistant maternel.
 

2. Les Établissements d’Accueil du Jeune Enfant (EAJE)


L’ouverture des établissements d’accueil du jeune enfant est subordonnée à une autorisation ou un avis délivrés par le président du conseil départemental après avis des services de Protection Maternelle et Infantile (PMI) quant aux conditions d’accueil. Les services de Protection Maternelle et Infantile (PMI) en assurent, également, l’accompagnement, le suivi et le contrôle régulier.

Crèche collective
La crèche collective propose un accueil régulier, c’est à dire dont le rythme est prévu et organisé sur plusieurs semaines. L’accueil des enfants de moins de 6 ans est assuré par une équipe pluri professionnelle de la petite enfance (puéricultrices, éducateurs de jeunes enfants, auxiliaires de puériculture, …)

Halte-garderie
La halte-garderie propose un accueil collectif occasionnel qui s’adresse à des enfants de moins de 6 ans. Cet accueil est généralement de courte durée et permet de répondre à des besoins ponctuels. L’accueil des enfants est assuré par une équipe pluri professionnelle de la petite enfance (puéricultrices, éducateurs de jeunes enfants, auxiliaires de puériculture, …)

Multi-accueil
Les établissements ou services « multi -accueil » associent accueil régulier et accueil occasionnel, en proposant différentes formules d’accueil pour les enfants de moins de 6 ans : crèche collective / halte-garderie et crèche familiale.

Crèche parentale
La crèche parentale est un établissement d’accueil du jeune enfant, crée et géré par une association regroupant les parents des enfants qui y sont accueillis.
Les membres de l’association doivent également s’impliquer dans l’accueil des enfants, épaulés par des professionnels salariés de la petite enfance (puéricultrices, éducateurs de jeunes enfants, auxiliaires de puériculture, …).

Micro crèche
Une micro-crèche est une structure qui accueille régulièrement et/ou occasionnellement jusqu’à 10 enfants de moins de 6 ans, dans un local spécialement aménagé à cet effet.
Elle est dirigée par un référent technique et l’accueil est assuré par des professionnels qui ont de l’expérience avec les jeunes enfants (CAP petite enfance, auxiliaire de puériculture, assistants maternels, …).
 
Jardin d’enfants
À mi-chemin entre la crèche et l’école maternelle, le jardin d’enfant est une structure d’éveil qui propose un accueil régulier et/ou occasionnel pour les enfants âgés de 2 à 6 ans.
 

3. La garde d’enfants à domicile


L’accueil des enfants est assuré au domicile du particulier employeur. Il est, également, possible d’exercer en garde partagée d’enfants de deux familles au domicile de l’une d’elle.
 

4. Le Répertoire Handicap : Etablissements d'accueil du jeune enfant, les assistants maternels, les maisons d'assistants maternels

 

5. Canicule 2022 - Modes d'accueil de jeunes enfants (0-3 ans) et soutien à la parentalité


Le document à télécharger ci-dessous a été édité le 14 juin 2022 par le Ministère des Solidarités, de l'Autonomie et des Personnes Handicapées. Il contient des recommandations destinées aux modes d’accueil de jeunes enfants et aux services de soutien à la parentalité afin de leur permettre de se préparer aux épisodes de vague de chaleur/canicule et d’y faire face.