Actualités Pour vous +servir Jeunes volontaires pour Paris 2024
Jeunes volontaires pour Paris 2024

Jeunes volontaires pour Paris 2024

Les premières assises de l'alimentation positive

Publié : Il y a 8 mois
Le Département, soucieux du bien-être de ses habitants, souhaite mener une politique alimentaire vertueuse et exemplaire au sein de sa restauration collective et favoriser l'accès de tous à une consommation locale et de qualité. Dans le cadre de son Projet Alimentaire Territorial, il organise aujourd’hui les premières assises de l’alimentation positive.

Que l’on soit gourmand ou pas, que l’on aime tout ou que l’on soit difficile, l’alimentation est bien souvent au coeur de nos préoccupations. Organisée à destination des professionnels de la restauration collective, cette journée a pour objectif de faire le point sur l’offre agricole locale. Elle tentera aussi de faire émerger des solutions pour favoriser un approvisionnement de la restauration collective en produits de qualité, durables et locaux, et plus largement permettre à chacun d'y accéder. En effet, l’ambition du Département consiste à mettre en adéquation l’assiette des habitants et l’agriculture locale dans le but de mieux manger. À travers des tables rondes et des ateliers qui permettront aux professionnels d’échanger autour de tous ces enjeux, les assises de l’alimentation auront aussi pour but d'affiner le plan d’actions lancé dans le cadre du Projet Alimentaire Territorial du Département. Ces actions devront répondre aux objectifs suivants :
  • accompagner et soutenir la restauration collective
  • favoriser l’accès de tous à une alimentation locale et de qualité
  • lutter contre la précarité alimentaire
  • favoriser les circuits courts
  • soutenir la filière pêche
  • renforcer l’attractivité des produits et savoir-faire du terroir.


Le Projet Alimentaire Territorial :

Voté en décembre 2020, le Projet Alimentaire Territorial vise à améliorer l’alimentation de l’ensemble des habitants de la Seine-Maritime, et notamment dans la restauration collective. L'action concerne aussi bien les établissements du secteur habilité en protection de l’enfance, les personnes âgées et handicapées en perte d’autonomie, les collèges... Le Département entend accentuer la politique agricole en ce sens, poursuivant par ailleurs sa participation au développement et à la structuration des circuits courts. La lutte contre le gaspillage alimentaire s’inscrit également dans cette démarche partenariale associant de nombreux acteurs du territoire.

Les tables rondes : 

Trois tables rondes se déroulent ce matin. La première a pour thème "soutenir les producteurs et les circuits courts en Seine-Maritime". Sur ce thème, la vidéo ci-dessous vous emmène à la découverte du mareyage, pour des produits frais et de qualité. Les mareyeurs sont les intermédiaires méconnus entre les consommateurs et les pêcheurs. Les poissons et coquillages sont préparés par leurs soins, conditionnés puis expédiés aussi bien le long du littoral que dans la région rouennaise. Le mareyage garantit la fraîcheur et la qualité des produits.

 

La deuxième table ronde traite de l'approvisionnement de la restauration collective : défis et opportunités. Agrilocal est en ce sens un bel exemple de la réussite du circuit local pour la restauration collective. Pour rapprocher les producteurs locaux et les restaurants collectifs, le Département de la Seine-Maritime a crée cette plateforme. Les producteurs sont au rendez-vous et de nombreux établissements se fournissent chez les éleveurs, maraichers et agriculteurs du département pour une nourriture locale et de qualité.



Enfin, la troisième table ronde interroge sur le rôle de nos produits locaux pour lutter contre la précarité alimentaire. Lutter contre cette précarité tout en créant de l’emploi est possible, la Maison des Actions Sociales et Culturelles de Tôtes en fait la démonstration. Soutenue par le Département de la Seine-Maritime, elle vient en aide aux personnes en situation de précarité alimentaire notamment grâce à des chantiers d’insertion.





Et aussi :
Déjà engagé en faveur des circuits courts, le Département de la Seine-Maritime propose aux chefs de restauration collective de s’approvisionner auprès des producteurs locaux référencés sur la plateforme Agrilocal.

En février 2020, le Département a lancé l’application Mon Panier 76, sur laquelle chacun peut identifier le producteur local le plus proche de chez lui.