Actualités Pour vous +servir 1 naissance, 1 arbre
1 naissance, 1 arbre

1 naissance, 1 arbre

« Premier bois » pour le collège André-Gide

Publié : Il y a 9 jours
©Julien Paquin

Pour acter la reconstruction du collège André-Gide de Goderville, dans le canton de Saint-Romain-de-Colbosc, le Département de la Seine-Maritime a apposé, non pas la première pierre, mais bien le « premier bois » de ce nouvel équipement scolaire caractérisé par son éco-conception et qui ouvrira pour la rentrée 2025.

Jeudi 8 février, là où se situera la future cour de récréation du collège André-Gide, Bertrand Bellanger, Président du Département, ainsi que Jean-Benoît Albertini, préfet de la Région Normandie, en présence du maire de la ville et des élus du Département, ont donné le top départ du chantier de construction, à Goderville. Après plusieurs mois de démolition de l’ancienne structure (hormis le réfectoire et les cuisines), le temps est venu pour ce projet de passer une nouvelle étape. Et il faudra près d’un an de travaux pour achever l’intégralité de l’opération qui comprendra trois volumes : un premier intégrant le hall d’accueil et le préau donnant sur la cour ; un second avec les locaux d’enseignement et l’administration ; et pour le dernier, la demi-pension et les champs professionnels de la Segpa. Soit une surface totale de 5 995 mètres carrés. Les espaces extérieurs seront également redessinés avec une cour arborée, un nouveau terrain de sport et un jardin donnant sur le restaurant scolaire. « L'établissement prendra une forme de S, avec une large entrée, à l’échelle des collégiens », souligne Flavien Blondel, architecte de l’agence ACAU basée à Rouen.



« C’est une grande opération que nous portons, déclare Bertrand Bellanger. C’était une priorité pour nous. Nous engageons 28 millions d’euros pour sa réalisation, dont 3 millions d’aide de l’État. Ce collège est très attendu, notamment par ses agents qui ont beaucoup contribué à sa conception. » Une conception remarquable sur le plan environnemental. L'établissement répond à des critères d’exigence élevés, avec une isolation performante ainsi qu’un choix de matériaux naturels et biosourcés (autrement dit d’origine végétale et renouvelable). L’utilisation du bois particulièrement sera omniprésente, dans l’ossature de la façade comme en intérieur. Deux toitures seront également végétalisées sur les ailes.

© ACAU Architectes
© ACAU Architectes

Pour la rentrée 2025, le collège André-Gide aura donc tout d’une construction moderne. « Ce sera un nouveau départ pour ce collège qui avait plus de 50 ans, se félicite la principale, Olivia Larédo. Ce sera à coup sûr un renouvellement de motivation au service de la réussite éducative. » Pendant la période des travaux, un bâtiment provisoire a été aménagé sur un terrain voisin et accueille depuis la rentrée 2023 les 650 élèves et les équipes pédagogiques, permettant la continuité de l’enseignement dans les meilleures conditions.