Actualités Pour vous +servir Seine-MariTEAM76
Seine-MariTEAM76

Seine-MariTEAM76

Un spectacle grandiose à Jumièges

Publié : Il y a 13 jours
©Emmanuel Goudé
Première étape du convoi dit « agile », Jumièges a servi de cadre sublime pour l’arrivée de la flamme à 10 h 25. Près de 800 scolaires étaient au rendez-vous dont quelque 400 collégiens qui sont repartis avec des images plein les yeux.
 
La journée avait démarré sous un ciel incertain, au moment où s’ouvrent dès 8 heures les portes de l’abbaye de Jumièges. Au pied du monument et de ses envolées majestueuses, des groupes scolaires en gilets bariolés prennent d’assaut la pelouse, s’étirant le long du parcours pour mieux profiter du spectacle.
Le temps pour le public de se positionner derrière les rubalises, on annonce déjà le coup d’envoi. A presque 10 h 25, une clameur insistante venue de la rue principale accompagne l’arrivée de la première relayeuse précédée de deux rangées de gardiens. Premières émotions au passage de relais au cœur de l’enceinte, puis la torche, partie sillonner le parc réapparait quelques centaines de mètres plus loin, au bras du dernier relayeur remontant solennellement la nef de l’abbatiale.

La flamme à travers la nef millénaire

L’événement a duré à peine 20 minutes et alors que la foule déjà s’éparpille, les regards hypnotisés tentent doucement de se reconnecter à la réalité.  « C’était très impressionnant, de se sentir au centre de l’attention, d’être en quelque sorte le représentant de la flamme olympique ! » avoue encore ému Christophe Leroy, deuxième relayeur de l’étape. Chef de cuisine au Département, il avait fait partie des trois agents sélectionnés pour porter les couleurs de la collectivité. Pour lui, ces 200 mètres de relais sont passés à la vitesse de l’éclair, mais le souvenir continuera encore longtemps à infuser. « Beaucoup de collégiens sont ensuite venus me voir, le public, les élus…


C’était une très belle ambiance », poursuit le porteur de flamme qui repart avec une médaille de la mairie de Jumièges et un anneau symbolique de Paris 2024.

Un peu plus loin, c’est la famille Lemoine qui est venue au grand complet pour applaudir sa vedette :  Grégory Lemoine, le dernier relayeur qui a eu le privilège de porter la flamme à travers la nef millénaire. « Avec l’API joëlette team, Grégory aide les personnes en situation de handicap à participer à des courses sportives. C’est ce qui explique sans doute pourquoi il a été choisi comme porteur de flamme », précise au passage Jean-François Lemoine, le père de Grégory.

Activités sportives sur le village olympique



Beaucoup sont venus des communes environnantes, saisissant une occasion qui sans doute ne se représentera pas de sitôt. Comme Théo et Adem, deux cousins adolescents, arrivés à vélo par le bac d’Yville-sur-Seine pour partager cette belle journée avec leur correspondant et sa famille originaires de Hanovre.



À Jumièges, près de 400 collégiens ont aussi fait le déplacement avec leurs encadrants pour assister au passage de la flamme et participer aux nombreuses activités sportives proposées par le Département sur le village olympique ouvert dès 11 heures dans le parc. En particulier des démonstrations de combats d’escrime médiévale par le club d’escrime de Mont-Saint-Aignan ont fait sensation et la direction de l’environnement du Département a profité de cette animation pour sensibiliser les jeunes avec une exposition originale sur les performances athlétiques des animaux, des jeux et des quiz nature.