Actualités Pour vous +servir 1 naissance, 1 arbre
1 naissance, 1 arbre

1 naissance, 1 arbre

Le 5 juillet 2024, la flamme olympique fera briller la Seine-Maritime

Publié : Il y a 7 mois
©Paris 2024
Après quelques mois de suspense, le parcours de la flamme olympique en vue des jeux Paris 2024 vient enfin d’être dévoilé. Attendu pour la cérémonie d’ouverture à Paris le 26 juillet 2024, le relais passera en Seine-Maritime le 5 juillet et partira de l’Hôtel du Département à Rouen.
 
« Ce sera l’occasion de montrer notre territoire dans sa diversité, d’aller à la rencontre du plus grand nombre et de partager un beau moment festif » s’enthousiasme Séverine Gest, vice-présidente du Département en charge de la Jeunesse et des Sports. Depuis sa labellisation « Terre de Jeux 2024 » en 2020, le Département s’est mobilisé pour accompagner activement l’événement aux côtés des équipes de Paris 2024 en se portant notamment très tôt volontaire pour accueillir le passage ô combien symbolique de la flamme.
Partie d’Olympie en Grèce à bord du Belem, parrain officiel du relais, celle-ci prévoit d’arriver le 8 mai 2024 à Marseille, après quoi elle entamera un tour de France jusque dans les Outre-mer. Le 5 juillet enfin, elle sera à Rouen et débutera son périple seinomarin depuis l’Hôtel du Département. Deux convois sont prévus. Le premier ira à la rencontre d’un public très large en mettant en valeur les villes traversées : à Rouen, Dieppe, Yvetot et pour finir au Havre où une cérémonie festive de clôture est prévue autour de l’allumage du chaudron ; un beau clin d’œil au passé puisque Le Havre avait accueilli le premier Congrès Olympique Mondial en 1897. Parallèlement, un second convoi dit « agile » prévoit avec un dispositif allégé de mettre en lumière trois sites moins accessibles mais emblématiques de notre Département et de ses attaches avec l’histoire de l’olympisme : l’Abbaye de Jumièges, le château de Mirville près de Bolbec, lieu d’enfance de Pierre de Coubertin, père des jeux olympiques modernes, et enfin les falaises d’Étretat.
Le passage de la flamme s’annonce donc comme une formidable vitrine pour le territoire en même temps qu’un grand moment fédérateur. En plus des quelque 20 relayeurs prévus pour chaque ville traversée, six porteurs officiels – dont les noms seront connus dans les prochaines semaines – représenteront le Département :  sportifs ou simples bénévoles impliqués dans le sport porteront ainsi haut les couleurs de la Seine-Maritime, accompagnés techniquement par un cortège de quelque 300 personnes.



« Le Département mène depuis longtemps une politique ambitieuse en faveur du sport pour tous sur son territoire » a rappelé Séverine Gest qui compte sur ce grand événement planétaire pour renforcer encore la dynamique du mouvement sportif. La nouvelle stratégie « Terre de Sports », votée à l’unanimité il y a un an par l’assemblée départementale, décline ainsi cinq grands enjeux : l’élargissement de l’offre sportive avec un soutien renforcé à l’investissement, l’inclusion par le sport autour du dispositif Tremplin Sport 76 qui propose des activités adaptées à des publics éloignés de la pratique sportive, l’accompagnement des talents sportifs avec la création de la Seine-MariTEAM76, à savoir 26 sportifs incarnant le rêve olympique et paralympique pour 2024, l’engagement comme terre d’accueil olympique et paralympique et enfin, la promotion du sport auprès de la jeunesse.
Plus qu’un loisir, le sport est source de bien-être, d’épanouissement, d’équilibre et le 5 juillet, la Seine-Maritime entend le faire savoir.