Actualités Pour vous +servir Seine-MariTEAM76
Seine-MariTEAM76

Seine-MariTEAM76

La saga des galets : mais d'où viennent-ils ?

Publié : Il y a 8 mois
©Mathieu Deshayes
Cet été, la rédaction prend le large. Chaque vendredi, c’est pierre polie ! La Seine-Maritime, avec ses 130 km de côte, est réputée pour ses magnifiques plages de galets qui s’étendent à perte de vue. Mais savez-vous quelle est l’origine de ces cailloux ?

Ces galets, lisses et polis par les vagues et par le frottement entre eux, ont une origine fascinante remontant à des milliers d’années. Ils sont liés à l’érosion des falaises du littoral. Ces grandes parois rocheuses blanches comme l’aiguille d’Étretat sont des falaises de craie. C’est aussi du calcaire qui s’est formé sur un temps très, très long par l’accumulation de plein de coquilles microscopiques qui naissent en plein océan.

Lorsque que l’on observe les falaises de craie, il y a des alignements assez réguliers de petites boules très dures : les silex. Lorsque ces escarpements sont érodés ou quand des pans de roches s’effondrent, liés à l’action de la pluie qui s’infiltre ou des vagues venant les frapper, des volumes importants chutent en mer.

La craie se désagrège rapidement sous l’effet de la houle, formant une poudre très fine dans la mer. Par contre les silex, eux, sont des éléments très résistants. Ils vont être transportés par les courants marins sur le littoral et ainsi s’accumuler dans des zones à proximité pour finir par former des galets.

Leur taille varie de quelques centimètres à plusieurs dizaines de centimètres. Ils sont souvent de couleurs différentes, allant du blanc au gris, en passant par le rose et le marron, offrant ainsi une belle et étonnante palette de teintes.

Les galets des plages de la Seine-Maritime sont bien plus qu’une simple curiosité géologique. Ils représentent un héritage naturel témoignant de millions d’années d’évolution et sont un symbole de la côte d'Albâtre.