Vos services Vos élus Vos sorties
AccueilGuide du CRED 76
Ma sélection : 0
Rechercher

Rubrique
Porteur du projet
Préambule Mode d'emploi Citoyenneté Environnement Culture Découverte des métiers Immersion linguistique Lieux de diffusion – Festivals Et aussi... Autres dispositifs

L'imaginaire forcé- Molière

PORTEUR DU PROJET
Théâtre des Crescite

INTERVENANTS
3 comédiens de la Cie

NIVEAU(X) CONCERNÉ(S)
Tous niveaux

NOMBRE D’ÉLÈVES CONCERNÉS
4 classes d’un même collège

COÛT GLOBAL DU PARCOURS
1 750 € pour 4 classes
(pour 5 ou 6 classes : contactez la compagnie)

NOMBRE DE PARCOURS /AN
20 dates possibles

ÉQUIPEMENTS NÉCESSAIRES
Une salle de conférence ou polyvalente

COORDONNÉES DE L’OPÉRATEUR
Barbara DAUSSY
Administratrice
57, rue de la République
76000 ROUEN
Tél. 06 75 64 59 25
theatredescrescite@gmail.com

Objectif : transmettre l'univers et la vitalité du théatre de Molière
Nous avons choisi Le Mariage Forcé, une pièce courte mais contenant toute la virtuosité de Molière. La brièveté de cette pièce laisse la place à denombreux lazzi (aux ''à coté''), c’est à dire aux arrêts de jeu, aux parenthèses sur Molière, sa vie, son oeuvre, son époque. Ce spectacle est un prétexte pour discuter Molière, sa langue et le théatre du XVIIe siècle.

Déroulement
Les comédiens entrent dans la salle et annoncent qu’ils doivent faire aux élèves une lecture mise en jeu du Malade Imaginaire, la dernière pièce de Molière. Mais une missive arrive in extrémis du Rectorat, stipulant que Le Malade Imaginaire est retiré du programme pour cause d’atteinte à l’intégrité des médecins (sorte de pied-de-nez à toute l’histoire du Tartuffe à l’époque). Il a donc été proposé aux comédiens de lire à la place Le Mariage Forcé (pièce ne portant semble-t-il préjudice à personne). Les comédiens commencent la lecture du mieux qu’ils peuvent et se laissent petit à petit emporter par le jeu. On passe progressivement de la lecture au jeu, même si la représentation est continuellement interrompue pour repréciser certains enjeux ou contextes. On assiste donc à certains moments de répétition, à différentes façons de jouer une même scène, à des recontextualisations ainsi qu’à des intermèdes musicaux de Jean-Baptiste Lully.

Le spectacle est suivi d’un parcours de mise en jeu sur des textes de Molière. Il s’agit de faire découvrir, de donner le gout de cette langue d’un autre temps, de comprendre sa richesse en restant dans le concret et le ludique. C’est à cet endroit que sera consacré un temps de discussion autour de la forme vue la veille. Un dossier de présentation et un parcours d’accompagnement à ce dispositif sont disponibles sur demande.

INTERVENTIONS (durée totale 3 heures par classe)
Temps de découverte : 1 heure
Temps de pratique : 1 heure 30
Temps de synthèse : 30 minutes