Vos services Vos élus Vos sorties
AccueilGuide des aides
Rechercher
COMMUNES ET GROUPEMENT DE COMMUNES ASSOCIATIONS ACTEURS ECONOMIQUES ET SOCIAUX AIDES A LA PERSONNE
ACCUEIL > Solidarités > Handicap

Les aides relatives au maintien à domicile - L'aide ménagère aux personnes en situation de handicap

Mise à jour : Il y a 4 ans

Nature et objectif de l’aide

Dans le cadre du maintien à domicile, l’aide ménagère est une prestation accordée, sous conditions de ressources, aux personnes en situation de handicap.
Attribuée essentiellement en nature, elle apporte une aide à la réalisation des activités ménagères.


Bénéficiaires

Adulte âgé d’au moins 20 ans (ou de 16 ans s’il n’est plus à charge au sens des prestations familiales) en situation de handicap (taux d’incapacité permanente au moins égal à 80% ou restriction substantielle et durable d’accès à l’emploi du fait du handicap).


Critères utilisés dans le cadre de l’examen de la demande (qualitatifs et quantitatifs)
  • Remplir les conditions de résidence et de nationalité
  • Avoir besoin d’une aide matérielle pour accomplir les tâches domestiques essentielles
  • Vivre seul(e) ou avec une ou des personnes qui ne peuvent apporter cette aide matérielle
  • Avoir des revenus mensuels inférieurs ou égaux au plafond de l’ASPA, soit 791,99 € (personne seule) et
    1 229,61 € (couple) au 01 avril 2014.

Taux d’intervention – Cumul Modalités d’attribution et de versement
  • Le Président du Département attribue un nombre d’heures d’aide ménagère dans la limite de 30h mensuelles pour une personne seule à domicile

Lorsque deux ou plusieurs bénéficiaires vivent en commun, le nombre maximum d’heures est réduit d’1/5 pour chacun des bénéficiaires, soit un maximum de 48 heures par mois pour un couple

  • La décision est prise pour une durée de 2 ans
  • Participation du bénéficiaire à hauteur de 0,99 € de l’heure attribuée au 01 avril 2014
  • Aide cumulable avec l’allocation compensatrice et la prestation de compensation du handicap
  • Récupération des sommes avancées auprès du bénéficiaire revenu à meilleure fortune, du donataire, du légataire et sur la succession du bénéficiaire (sauf si les héritiers sont le conjoint, les enfants, les parents, la personne ayant assumé la charge effective et constante de la personne handicapée), sous conditions de seuils
  • Le bénéficiaire verse tous les mois sa participation au service d’aide à domicile
  • Le Département règle au service d’aide à domicile les heures effectuées moins la participation du bénéficiaire.

Procédure
  • La demande est à formuler auprès de l’organisme d’aide à domicile habilité à intervenir sur le secteur géographique ayant signé une convention avec le Département. Les coordonnées sont disponibles auprès de la mairie ou des services sociaux du Département.
  • L’organisme d’aide à domicile et le CCAS (ou la mairie) sont chargés de compléter le dossier de demande et de le transmettre signé par le demandeur ou son représentant légal au Département

Pièces à fournir au dépôt du dossier
  • Dossier de demande d’aide ménagère à constituer auprès du service d’aide à domicile
  • Dossier familial d’aide sociale constitué par le CCAS ou la mairie du domicile signé par le demandeur ou son représentant légal
  • Conséquences de l’admission à l’aide ménagère au titre de l’aide sociale signées par le demandeur ou son représentant légal
  • Avis d’imposition ou de non imposition sur le revenu
  • Justificatifs des revenus professionnels ou autres du demandeur et du foyer
  • Justificatifs des capitaux  non productifs de revenus
Direction de référence

Direction de l’Autonomie
Pour en savoir plus : consulter également le Règlement Départemental d’Aide Sociale de Seine-Maritime sur le site www.seinemaritime.fr