Vos services Vos élus Vos sorties
AccueilCulture et patrimoineSites et musées départementauxL'Abbaye Saint-Georges de Boscherville

L'Abbaye Saint-Georges de Boscherville

Publié : Il y a 3 mois

Une histoire de l'architecture religieuse depuis le 1er siècle avant J.-C. Si les monuments actuels, dont l'abbatiale romane du 12ème siècle, présentent un intérêt majeur, le site est aussi riche d'enseignements sur l'évolution architecturale des lieux de cultes depuis les temples antiques.

La fonction religieuse du site remonte à la fin du 1er siècle avant J.-C. : un premier temple en bois de tradition gauloise («fanum») est construit sur les coteaux de Boscherville. Ce temple est agrandi, reconstruit, puis abandonné au cours du 4ème siècle. Au 7ème siècle les ruines sont converties en chapelle funéraire chrétienne.

L'église abbatiale de style roman qui domine aujourd'hui le site fut édifiée de 1113 à 1140 par des moines bénédictins originaires de Saint Evroult en Ouche. L'architecture de l'édifice est marquée par des choix esthétiques typiques de l'art roman normand : pour que les nefs soit baignées de lumière, de grandes fenêtres sont aménagées en hauteur, ainsi qu'une tour lanterne à la croisée du transept.

Construite ultérieurement, la salle du chapitre date du dernier quart du 12ème siècle et témoigne du passage de l'art roman à l'art gothique. Les 13ème et 14ème siècles correspondent aux années les plus prospères de l'abbaye. Mais la Guerre de Cent ans causera sa ruine, qui perdurera jusqu'à l'arrivée des moines mauristes en 1659. Ces derniers prennent en charge l'entretien du domaine, assurent la restauration de l'abbaye et construisent, de 1690 à 1694, un imposant bâtiment monastique de style classique, attenant à l'église. La partie qui en subsiste, restaurée et ouverte au public, permet cependant d'estimer la grandeur de la construction originale. Les moines mauristes sont aussi à l'origine des jardins « à la française » aménagés à partir de 1680. En 1790, l'abbaye est supprimée par décret révolutionnaire.



Hormis l'église et la salle du chapitre qui sont rachetées respectivement par la commune et le département de la Seine-Inférieure, tous les autres bâtiments et les terrains sont vendus à un industriel rouennais, puis finalement convertis en exploitation agricole jusqu'en 1987. Des fouilles archéologiques effectuées en 1992, complétées de recherches historiques, révèlent l'ampleur et l'importance des jardins crées par les moines mauristes.

Le projet de restitution des jardins du 17ème siècle est lancé. Les composantes minérales, les parterres et bosquets, le verger et le potager sont aujourd'hui restaurés. Un parcours découverte relatant l'histoire du site vous est proposé.
Le domaine abbatial constitue un ensemble captivant d'un point de vue historique et saisissant de beauté, bénéficiant d'une vue en perpétuel renouvellement sur la vallée de la Seine.

Adresse, horaires
12 route de l'Abbaye
76840 Saint-Martin-de-Boscherville
tel : 02.35.32.10.82
www.abbayesaintgeorges.fr

A lire également