Actualités Pour vous +servir Construire ensemble les solidarités de demain
Construire ensemble les solidarités de demain

Construire ensemble les solidarités de demain

Clap de fin pour Terres de Paroles

Publié : Il y a 1 mois
©Terres de Paroles
Ce week-end, à Terres-de-Caux, le spectacle « Incandescences » a marqué les esprits, à quelques jours de la clôture du festival Terres de Paroles. Pendant trois semaines, cette dixième édition a rendu hommage à Gustave Flaubert.
 
Le festival Terres de Paroles s’achève demain, après vingt jours et plus de quatre-vingts événements organisés sur tout le territoire de la Seine-Maritime. Cette dixième édition a proposé de la littérature à tous les publics, en utilisant différentes entrées : lectures, expositions, conférences, mais aussi Cluedo, rencontres et installations vivantes.
Cette année, Gustave Flaubert était l’invité d’honneur, à l’occasion du bicentenaire de sa naissance. Avec « Osez Flaubert ! », trois thèmes avaient été retenus, selon les centres d’intérêt de l’écrivain rouennais : les éducations sentimentales, justice/injustice(s) et voyage en Orient.
Organisé à l’automne, ce festival coïncide avec la rentrée littéraire et permet d’inviter des auteurs et d’apprécier leurs nouveautés, lors de lectures publiques. Un prix « Premières paroles » sera d’ailleurs décerné en novembre prochain pour récompenser un premier roman francophone, parmi une sélection de six ouvrages contemporains.
Pour faire participer un maximum d’habitants de la Seine-Maritime à Terres de Paroles, des murs d’expression libre ont été installés dans cinq lieux, du « street art » à découvrir à Dieppe, Eu, Terres-de-Caux, Duclair et Saint-Valery-en-Caux jusqu’à fin 2021. Dans le même esprit, pour toucher un public de jeunes connectés aux réseaux sociaux, le collectif Baraques Walden et le Département ont proposé de la « twittérature », avec une adaptation de Madame Bovary sous forme de tweets - le projet Bowary -, à suivre jusqu’au 6 novembre.
Toujours en clin d’œil à Flaubert, dans plusieurs communes du département, des séances de « gueuloir » ont repris la technique utilisée par l’écrivain pour tester ses écrits sur les marchés, dans les cafés… A Jumièges et Terres-de-Caux, ce sont deux déambulations pyrotechniques qui ont illuminé l’abbaye et l’Hôtel de ville : « Embrasons-nous » le 3 octobre puis « Incandescences », mélange de feux et d’artifices, le 16 octobre, qui a permis de clore le festival tout feu, tout flamme.
 
Les derniers rendez-vous du festival
-lecture musicale à l’Historial Jeanne d’Arc de Rouen, mardi 19 octobre à 19h
-lecture musicale à la Maison de l’Université de Mont-Saint-Aignan, mardi 19 octobre à 20h
-ateliers jeune public « Des mots et des mômes » à Duclair, mercredi 20 octobre à 10h sur les bords de Seine, à 14h dans l’ancienne école des garçons et à 17h au théâtre ; à Jumièges, mercredi 20 octobre à 14h à la médiathèque.
- L’exposition de photographies « Le voyage à Carthage » de Juliette Agnel reste visible jusque fin novembre sur les quais de Duclair