Actualités Pour vous +servir Construire ensemble les solidarités de demain
Construire ensemble les solidarités de demain

Construire ensemble les solidarités de demain

Deux ouvrages de Gustave Flaubert co-édités par le Département

Publié : Il y a 1 mois
©Mathieu Deshayes

Dans le cadre du bicentenaire de la naissance de l’écrivain, deux nouveaux livres d’exception ont été présentés le 24 novembre au pôle Grammont.

Les Archives départementales ont fait l’acquisition d’un manuscrit autographe de Gustave Flaubert, intitulé « Voyage en Orient. I. La Cange ». Le texte d’une vingtaine de pages a été écrit en 1850, alors que l’auteur rouennais remontait le Nil, depuis Le Caire en Egypte vers la Nubie, en compagnie de son ami Maxime Du Camp. Il s’agit du premier jet d’un récit qu’il a ensuite incorporé à un manuscrit final, ni terminé, ni publié de son vivant. Flaubert ne fait pas une simple description de son périple, il évoque sa jeunesse et des souvenirs du Croisset. Le Département s’est associé aux Editions Du Lérot pour publier « Pages d’Orient », un livre qui comprend ce texte, ainsi que deux autres de Flaubert : « La Spirale », le scénario d’un roman fantastique rarement publié et « Noura », une étrange fiction inédite inachevée.

Lors d’une présentation de cet ouvrage au pôle Grammont le 24 novembre à Rouen, Bertrand Bellanger, Président du Département, a remercié Yvan Leclerc, « cheville ouvrière de Flaubert 2021 », de clore avec lui la série de manifestations inaugurée au musée Victor Hugo de Villequier, au printemps dernier. La commémoration du bicentenaire de la naissance de l’écrivain est inscrite dans la compétence de lecture publique de la collectivité. « L’un de nos challenges a été que les habitants du département puissent s’approprier Gustave Flaubert, grâce à près de 200 manifestations labellisées dans le cadre de cette célébration. »

L’originalité de « Pages d’Orient » réside aussi dans sa présentation, avec une double transcription : diplomatique fidèle au manuscrit, avec les nombreuses ratures de l’auteur, et normalisée pour faciliter la lecture. Les éditeurs de l’ouvrage sont trois spécialistes de l’écrivain : Yvan Leclerc, président du comité scientifique et culturel Flaubert 2021, Stéphanie Dord-Crouslé, enseignant-chercheur à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon et Caroline Dorion-Peyronnet, conservateur en chef du patrimoine du Département. Il est vendu à la librairie Brunet de Rouen en tirage limité sur papier Hollande au prix de 80 euros, mais un tirage classique au prix de 40 euros est distribué par l’éditeur sur le site www.dulerot.fr.

Un second livre, « La Passion des lettres, correspondance choisie 1839-1880 », également présenté le 24 novembre, est co-édité par le Département avec la librairie rouennaise Elisabeth Brunet, spécialisée en ouvrages anciens et éditions originales. Il s’agit d’une sélection de plus de 500 lettres parmi la correspondance de Flaubert, dont certaines ont été acquises récemment par les Archives départementales. Elisabeth Brunet, qui a effectué ce travail de tri, apprécie le ton plus naturel et débraillé de la correspondance de Flaubert, opposé à son côté perfectionniste et contraint d’écrivain. « On découvre un ami tendre, chaleureux, expansif », explique-t-elle. George Sand, Guy de Maupassant, Emile Zola sont parmi les destinataires de ces lettres. Ce recueil sera disponible le 9 décembre au prix de 24 euros.
 
A noter

Le manuscrit original de « La Cange » est présenté au public dans le cadre de l’exposition « Dans la tête de Gustave Flaubert » jusqu’au 8 janvier, au pôle Grammont des Archives départementales, à Rouen.
www.archivesdepartementales76.net