Actualités Pour vous +servir Ma Prime Vélo 76
Ma Prime Vélo 76

Ma Prime Vélo 76

Les belles pages de l'histoire du droit local

Publié : Il y a 1 mois
©Mathieu Deshayes
Jusqu’au 23 juillet, les Archives départementales proposent l’exposition « C’est mon droit et j’y tiens ! La Coutume de Normandie » au pôle culturel Grammont de Rouen. Découvrez les particularités juridiques en usage sur le sol normand avant la Révolution.
 
L’exposition qui occupe actuellement le centre des archives historiques des Archives départementales de la Seine-Maritime est dédiée à un sujet plutôt méconnu et pourtant passionnant. Elle traite de la Coutume de Normandie, une source de droit qui s’appliquait à l’échelle de la province normande au Moyen-Âge. Elle régissait le quotidien des habitants et s’appliquait à de nombreux domaines de la vie en société, comme le mariage ou la propriété d’un bien.
Si cet ensemble de règles spécifiques à la région semble avoir disparu du paysage au moment de la Révolution, avant l’uniformisation des lois dans toute la France apportée par le Code Civil, son héritage demeure toujours actif. Initialement orale avant d’être progressivement mise à l’écrit, la Coutume de Normandie présente en effet la plus grande longévité puisque certaines de ses dispositions sont toujours en vigueur dans les îles anglo- normandes.
 
L’exposition du pôle Grammont revêt un caractère exceptionnel à plusieurs titres. « Elle présente les résultats du projet Condé, projet de recherche sur la Coutume de Normandie mené sur plusieurs années par les universités de Rouen et de Caen. Les travaux des chercheurs demeurent souvent confidentiels mais la volonté est ici de les partager le plus largement possible avec le grand public. L’idée est de rendre accessibles les propos – souvent techniques et pointus – des universitaires. Nous montrons des documents sur lesquels ils se sont appuyés et d’autres pièces viennent étoffer cette présentation. Un travail de vulgarisation a été entrepris pour faciliter la compréhension de chacun. Un parcours simplifié est ainsi proposé aux plus jeunes visiteurs, dès le collège. Un livret facile à lire est également proposé aux personnes présentant des problèmes de vision, des difficultés de lecture ou de compréhension », commente Virginie Jourdain, chef du service de la médiation culturelle et commissaire de cette exposition.


 
La richesse des éléments portés à la vue de tous est également à souligner. Afin de présenter au public des manuscrits témoins de l’histoire de la Coutume, de nombreux documents anciens sont exposés, dont certains enluminés. D’importants prêts ont été consentis par des institutions telles que la Bibliothèque Nationale de France ou la Bibliothèque Sainte-Geneviève à Paris.
 
« Des visites guidées sont programmées et peuvent s’organiser pour des groupes constitués. L’entrée est gratuite, de même que les diverses animations proposées. Après l’exposition, sur place ou sur internet, un quiz permet de mesurer les informations retenues en s’amusant », conclut Virginie Jourdain.

Toujours dans la volonté de partager les connaissances, cet agent départemental vous invite par ailleurs à découvrir un podcast dédié à la Coutume dans le cadre du dispositif CATS, acronyme des Conférences Accessibles à TouS. Dans ce premier épisode ouvrant une série dédiée au sujet, Pierre Larrivée, professeur de linguistique française et didactique du FLE à l’université de Caen, tente de répondre à la question : le droit coutumier est-il populaire ? Écoutez ici son analyse.


 
Le pôle culturel est ouvert ce jour jusqu’à 18h. Il fera ensuite le pont de l’Ascension et vous accueillera de nouveau dès la semaine prochaine du mardi au vendredi de 9h à 18h et le samedi de 13h à 18h.
 
Retrouvez toutes les informations pratiques sur cette page.