Actualités Pour vous +servir Covid-19 : Point de situation
Covid-19 : Point de situation

Covid-19 : Point de situation

Quartier lointain... une rencontre entre le rap et le manga

Publié : Il y a 13 jours
©DR Terres de Paroles

Le 17 octobre à 20h30, offrez-vous une soirée au cinéma Le grand large à Fécamp qui accueille, dans le cadre du festival littéraire Terres de Paroles, un concert pluriforme exceptionnel.

Le Festival Terres de Paroles vous propose une soirée exceptionnelle réunissant la poésie des dessins du mangaka Jirō Taniguchi, et celle du rappeur Jean Baptiste (Groupe Rouquin) à partir d’un atelier d’écriture mené au Quartier du Ramponneau. Un concert tout en lumière, en dessins et en mots, à la rencontre de plusieurs univers pour un moment magique.

Le créateur a un intérêt pour les incursions, les résistances de la nature dans les paysages urbanisés. Dès lors, il a semblé intéressant de rendre un (grand) hommage à Taniguchi, année de la BD oblige !

L'idée de faire se rencontrer l’univers de Jirō Taniguchi avec les habitants de Fécamp a germé. C’est la raison pour laquelle les habitants ont écrit sur ce que leur évoque les dessins du mangaka, en partenariat avec la Maison de quartier du Ramponneau et le club des jeunes. Ces textes originaux seront interprétés par Jean-Baptiste, auteur, qui viendra, dire, lire, slamer, entre les dessins de Jirō Taniguchi. Une soirée qui promet d’être tout autant riche, émouvante que mémorable.

Jean-Baptiste – Groupe Rouquin

Jean-Baptiste est un auteur, compositeur et interprète qui officie dans la musique urbaine depuis plus de 20 ans. Autodidacte chevronné, Jean-Baptiste est un artiste dont on ne sait plus trop bien si la création relève davantage du génie ou de la folie, tant il vous perd et vous captive à la fois. Évoluant au cœur du désastre contemporain, Jean-Baptiste distille d’une voix rauque ses textes à la métrique déstructurée sur des batteries lourdes et arythmiques. Laissant dégouliner son flow à la manière d’une logorrhée, retenant ses mots, les mâchant presque, explorant le paradoxe du progrès scientifique, enfermant les hommes dans leurs conditions, les contraignant dans leurs rôles bien plus qu’il ne les libèrent, Jean-Baptiste se fait observateur d’un monde qui brûle. Il réussi à transformer un tourbillon de douleurs et de peines personnelles en l’évocation d’une dépression contemporaine universelle. Baptiste Jean Kubrick Stanley signe une épitaphe du meilleur des mondes.

Ces EP, Mouton pas content et Le Meilleur des mondes (avec le groupe Rouquin) sont la confirmation qu’à Rouen plus qu’ailleurs, les artistes à part poussent comme des champignons.
Ce sont des projets intimistes et atypiques qu’il a déjà présenté sur les scènes de la Traverse (Cléon), le 106 (Rouen), le Tétris (Le Havre ) ou encore de la Miroiterie, la Manufacture 111 (Paris) à l’espace El Doggo (Limoges), la Tannerie (Bourg-en-Bresse), le Tangram (Évreux), à l’Élaboratoire (Rennes)…

Jirô Taniguchi

Jirô Taniguchi (1947-2017) débute dans la bande dessinée en 1970 avec Un Été desséché. Au fil d’une œuvre prolifique, le mangaka le plus apprécié du public francophone a exploré de front une multitude de veines : fresques historiques, westerns, polars hard-boiled, sagas animalières, adaptations littéraires et récits intimistes. Le premier volume de Quartier Lointain, qui a remporté lors du festival d’Angoulême 2003 l’Alph’Art du meilleur scénario, a également reçu le prix Canal BD des librairies spécialisées. En 2015, le 42e festival d’Angoulême consacre à son œuvre une exposition monographique d’une envergure inédite en Europe.

Plus d'infos :

  • Familial
  • Gratuit
  • 20h30

Cinéma le Grand Large
Place Adolphe Bellet
Fécamp, 76400

 

 

Tout le programme du festival sur le site :