Vos services Institution, élus Vos sorties
AccueilActualités

Les bacs de Seine en service

Retour
En cette période de crise sanitaire, le Département de la Seine-Maritime maintient le fonctionnement des bacs de Seine sur les passages de Duclair et de La Bouille.
Publié : Il y a 28 jours
Afin de faciliter la mobilité des personnes ayant obligation de se déplacer, deux lignes sur les huit traversées de la Seine fonctionnent actuellement : la ligne maritime de Duclair et la ligne fluviale de La Bouille.
 
Depuis le début du confinement, le bac de Duclair a connu une baisse de fréquentation. A ce jour environ 350 voitures, 40 poids lourds et une vingtaine de piétons et deux roues traversent la Seine contre 1 700 à 1 800 voitures et environ 200 poids lourds en temps normal. Pour le bac de La Bouille, ces chiffres représentent 250 voitures par jour contre 1 200. Ces évolutions sont comparables aux évolutions enregistrées sur le réseau routier départemental.
 
« A bord chaque équipage est doté de gel, de gants, de produits désinfectants. Des masques ont été distribués pour les matelots du bac maritime de Duclair afin de leur permettre d'assurer les opérations d'amarrage dans de meilleures conditions et depuis vendredi, en fin de service, le bac est dorénavant positionné côté Duclair, en plein accord avec la ville de Duclair. Il y a aussi eu des consignes par rapport au nombre de personnes à bord », explique Didier Lenormand, chef d’exploitation du service des bacs départementaux. « L’embarquement est limité à 51 personnes sur le bac maritime, équipage compris, et maximum 12 personnes pour le bac de La Bouille. Toutes les personnes doivent par ailleurs rester dans leur véhicule lors de la traversée et aucun échange n'est autorisé avec les navigants. »
 
Habitués à dormir à bord du bac, contrairement au passage d'eau de La Bouille, les équipages de Duclair, exclusivement constitués de marins, ont vu leurs horaires être modifiés afin de réduire les risques de contamination.
 
« Avec la situation actuelle, tous les marins en situation de servir, sont mobilisés pour servir le bac de Duclair. Il a fallu trouver des solutions pour faire respecter les mesures de distanciation sociale de plus d’un mètre. L’organisation de l’amarrage a été revue. Les horaires ont également changé pour s’adapter aux besoins. Deux équipages composés d’un capitaine, d’un chef mécanicien et deux matelots se relaient le matin à partir de 5h30 et jusqu’à 13 heures et ensuite de 13 heures à 21 heures pour le dernier passage. C’est sans interruption le midi avec une pause le matin entre 9h30 et 10h et l’après-midi entre 16h et 16h30. Ces nouveaux horaires ont été mis en place afin d’éviter au maximum la contamination“ conclut Nicolas Tanguy, capitaine du bac de Duclair.