Actualités Pour vous +servir Mon kit bioéthanol 76
Mon kit bioéthanol 76

Mon kit bioéthanol 76

Le jardin du peintre : bucolique et authentique

Publié : Il y a 1 mois
©Julien Paquin
Aujourd’hui, c’est en direction du Houlme, au jardin du peintre que la découverte des jardins secrets de la Seine-Maritime se poursuit. Ici, Pierre et son épouse Wilfriede Julien proposent une invitation à la détente, au coeur de leur eldorado.
 
Charme et authenticité caractérisent ce jardin de passionnés dans lequel des variétés de fleurs et d’arbustes composent une symphonie de couleurs en fonction des saisons.
La balade commence par la verrière, dite l’atelier du peintre. Ici, des tableaux de visages aux expressions marquées contemplent des paysages peints par le maître des lieux. « J'ai beaucoup peint quand j’étais jeune. J’ai fait les beaux-arts et puis j’ai repris un peu plus tard, surtout à la retraite. La peinture, c’est aussi un prétexte pour se réunir avec mes amis qui partagent la même passion », explique Pierre Julien.
 
Passionné, c’est le moins que l’on puisse dire de Pierre. Outre la peinture, c’est une adoration dévorante qu’il voue à son jardin. Ouvert au public sur réservation depuis 7 ans, il l’a dessiné de ses mains. « Quand nous avons acheté la maison avec mon épouse, il n’y avait que des arbres. J’ai planté et construit tout ce qui est ici. Au début, j’ai fait quelques erreurs bien évidemment. J’ai voulu planter des variétés qui ne poussent pas dans nos sols, où la terre est argileuse. Aujourd’hui, je ne prends plus rien qui ne soit trop sensible au gel car ses dernières années, j’ai perdu certaines variétés à cause des gelées tardives que l’on a connu. »
 
Dans le jardin de Pierre, il faut s’arrêter pour apprécier ici les feuilles tachetées du catalpa pulverulenta, un arbre d’ornement à l’original feuillage vert moucheté de blanc, et là les étonnantes fleurs en plumeaux du jeune albizia, aussi appelé acacia de Constantinople ou arbre de soie, qui fleuri pour la première fois cette année. Ou encore l’étonnant saule crépu avec ses feuilles enroulées en spirale, parmi d’autres hortensias, hydrangeas et autres arbustes fleuris comme l’arbre aux anémones. Au cours de cette balade contemplative dans les 6 000 m2 du jardin, chaque espèce est indiquée par une pancarte et à la fin de la visite, les visiteurs peuvent prendre le temps de se détendre sur la terrasse autour de la table en mosaïque, entourée d’éclatantes passiflores.
 
« J’aime avoir les mains dans la terre. C’est un vrai bonheur de voir les plantes s’épanouir, et parfois on a le malheur de les voir sécher, comme c’est le cas actuellement avec les températures élevées que nous subissons. Lorsque j’achète une nouvelle variété, je choisis toujours une plante qui ne gèle pas et qui n’est pas trop gourmande en eau. » Pierre n’arrose que les jeunes variétés plantées dans l’année, qui en ont besoin pour grandir, les autres doivent vivre de façon autonome.
« Depuis sa retraite, il est dans son jardin du matin au soir. Et quand il n’est pas dans son jardin, il se renseigne sur des sites de jardinage ! » retorque Wilfriede, son épouse.
 
LE JARDIN DU PEINTRE
4 chemin des randonneurs, route d’Houppeville – 76770 Le Houlme
06 80 65 46 46
Tarif : 5€ (gratuit pour les moins de 10 ans).
Ouverture sur rendez-vous