Actualités Pour vous +servir Covid-19 : Point de situation
Covid-19 : Point de situation

Covid-19 : Point de situation

La route des plages

Publié : Il y a 2 mois
©Mathieu Deshayes
Lorsque le soleil brille et que le thermomètre grimpe, une irrépressible envie se fait sentir : celle de prendre la direction de la mer pour un moment d’évasion. Naviguez sans plus tarder vers les plages de la Seine-Maritime.
 
Indissociable de la période estivale, la mer offre un panel de plaisirs simples et accessibles à tous. Entre baignade, promenade, activités nautiques, pêche et farniente, chacun en profite à sa manière. Du Havre au Tréport, en passant par Fécamp et Dieppe, les 130 kilomètres de la Côte d’Albâtre offrent de magnifiques paysages et des stations balnéaires aux charmes indiscutables et variés. L’équipe de la rédaction vous emmène à la découverte de quelques plages appréciées des touristes et des locaux.
 
Du côté du Havre
Au cœur de la ville, longue de deux kilomètres, la plage havraise est la plus grande du territoire et l’une des plus animées. Sa promenade fut aménagée par l’architecte paysagiste Alexandre Chemetoff entre 1992 et 1994. Cette plage est accessible aux personnes à mobilité réduite et l’activité est très intense aux abords des galets. Les enfants s’amusent sur les aires de jeux, tandis que les figures s’enchaînent sur le plus grand skatepark gratuit à ciel ouvert de France. Sur la terre ferme, les sportifs profitent de terrains de basket, beach-volley, pétanque et autres agrès de musculation. Sur l’eau, de nombreuses activités sont proposées. Bars, restaurants et glaciers sont aussi là pour les petits creux et les grandes soifs !
Non loin d’ici, découvrez le bout du monde sur la digue du même nom à Sainte-Adresse, commune enclavée entre la mer et le Havre. La plage tranquille et familiale propose tous les services nécessaires et des œuvres de street-art et land-art s’invitent bien souvent dans ce décor. On y a ainsi dernièrement vu des méduses faire la ronde entre elles tandis que les poissons dansaient avec les étoiles !


Du côté d’Étretat
L’une des plus jolies perles de la côte ! La célèbre aiguille pique la curiosité de nombreux touristes et bénéficie d’un intérêt accru depuis qu’une série télévisée revisite le thème du gentleman cambrioleur. La plage d’Étretat est encadrée par de magnifiques falaises. La chapelle Notre-Dame de la Garde la surplombe et les courageux n’hésiteront pas à monter les marches pour prendre de la hauteur et ainsi bénéficier d’un magnifique point de vue.
À l’ouest, sur la commune voisine, la plage du Tilleul ou plage d’Antifer est l’une des plus préservées. En profiter se mérite car elle est uniquement accessible à pied en empruntant un petit sentier. Depuis le parking rue de la mer, 25 minutes de marche seront nécessaires. Après avoir traversé un paysage de bois et prairies, l’arrivée au fond de la valleuse dévoile une plage à la beauté sauvage.

 
Du côté de Saint-Valery-en-Caux
Pleine d’authenticité, la plage valeriquaise se découvre lors d'une promenade à pied, le long de la jetée et jusqu'au phare. Sur les falaises, un mémorial rend hommage à la 51e Highland Division et la vue est splendide.
Non loin, cédez au charme de Veules-les-Roses, l’un des plus beaux villages de France. Ici se jette dans la mer le plus petit fleuve de l’hexagone, la Veules, un cours d’eau qui invite à la promenade pour découvrir roues de moulin, cressonnières et maisons de caractère. Prolongez la visite touristique en flânant sur la plage. En front de mer, une pataugeoire ravit les plus petits.

 
Du côté de Dieppe
La mode des bains de mer a été lancée à Dieppe au début du XIXe siècle. S’y jeter à l’eau, c’est donc plonger dans l’histoire des stations balnéaires. Le passé s’invite d’ailleurs directement depuis les galets, dominés par un magnifique château fort dans lequel s’est installé le musée de la Ville. Cette plage est la plus proche de Paris et les ferries qui passent au loin nous connectent avec l’Angleterre.
Plus étroite que celle du centre-ville, et plus intimiste, la plage de Puys se situe à l’est du port de Dieppe, entre les falaises. Si vous aimez vous baigner, vous êtes au bon endroit car il n’y a ici que la plage et rien d’autre.
À Sainte-Marguerite-sur-Mer, la petite plage a une grande originalité, résidant dans l’implantation à la verticale d’un blockhaus de la Seconde Guerre mondiale. Un spectacle insolite offert par les effets du temps.

 
Où trouver du sable ?
Les galets dévoilent leurs rondeurs pleines de charme mais le sable fin vous fait défaut ? Il est pourtant non loin et se dévoile à marée basse. L’étendue mise à jour est cependant limitée et varie selon les lieux. La plage offrant le plus de sable dans cette condition serait celle de Saint-Aubin-sur-Mer. Vous pouvez aussi vous diriger à Veules-les-Roses et Petit-Caux pour retrouver ces grains dans des proportions moindres, ou tenter la plage de Saussemarre à Saint-Aubin-sur-Mer et celle du Petit Ailly à Varengeville-sur-Mer.
 
Où lire ?
Évidemment, toutes les plages accueillent volontiers les lecteurs, mais certaines incitent même les vacanciers n’ayant pas de livre dans leur sac à dos à se poser pour parcourir quelques pages. Les cabanes de l’opération Lire à la plage organisée par le Département proposent une large sélection d’ouvrages et des transats pour une douce parenthèse dédiée à la lecture.

 
Il nous est impossible de toutes les lister mais tant d’autres plages méritent évidemment le détour : Saint-Jouin-Bruneval, Yport, Fécamp, Les Petites Dalles, Criel-sur-Mer, Le Tréport… La Côte d’Albâtre est bien riche. Prenez la route et partez à la découverte de tous ces joyaux pour dénicher la pépite tant convoitée !